Un guide pour vous accompagner au supermarché aux Etats-Unis

Infos pratiques

Bien manger aux Etats-Unis

Disponible à la vente sur Amazon en version classique ou en couleur agrémenté de fiches pratiques.

Additifs, aliments trop sucrés, trop transformés, étiquetage trompeur. Trouver des produits sains dans les grandes surfaces américaines relève souvent du parcours du combattant. Face à cette réalité, Isabelle Guglielmi a décidé d’écrire Bien manger aux Etats-Unis, un guide “pour tous ceux qui veulent manger en conscience et éviter les pièges de l’industrie alimentaire américaine”.

Docteur en pharmacie, cette Française installée à Kansas City depuis 2011 prend conscience des dangers des aliments industriels lorsque son mari tombe malade en 2015. “Il a fait un burn-out accompagné de gros problèmes digestifs. Nous avons consulté un médecin holistique qui lui a conseillé d’arrêter le gluten et le lait industriel”. Isabelle Guglielmi découvre que le blé américain est fortement modifié génétiquement, “bien plus qu’en Europe“, et que le lait contient des hormones de croissance et des antibiotiques, tous les deux interdits en France. “50% des enfants américains développent des maladies chroniques comme l’autisme, le diabète ou des troubles du comportement. Et c’est en grande partie à cause de leur alimentation”, estime-t-elle.

Isabelle Guglielmi parcourt alors les rayons des supermarchés et découvre les ruses employées par les géants de l’agro-alimentaire pour tromper le consommateur. “Ils n’hésitent pas à tricher sur les étiquettes. Par exemple, les ingrédients qui représentent moins de 0,5g par portion (serving size) n’ont pas besoin d’être mentionnés. Concrètement, quand un paquet de chips affiche sur son emballage être “sans graisse artificielle”, cela signifie simplement que ces chips contiennent moins de 0,5g de graisse artificielle par portion. En avalant plusieurs portions, vous dépassez le seuil des 0,5g”, explique-t-elle.

Malgré ces constats alarmants, Isabelle Guglielmi explique que son livre est optimiste. “L’idée n’est pas de faire peur aux gens, mais de les diriger vers des solutions plus saines qui existent”. Parmi ces solutions, la Française explique que le bio reste une valeur sûre. “J’ai souvent entendu dire que les produits “organic” aux Etats-Unis ne l’étaient pas vraiment. C’est faux. Les aliments ne sont pas transformés chimiquement, l’utilisation des pesticides est restreinte et encadrée, et les pratiques sont respectueuses de la biodiversité”.

Plus qu’un simple livre de conseils, Bien manger aux Etats-Unis dresse une liste complète des aliments à retrouver dans les rayons des supermarchés américains, et décrypte les étiquettes, les labels, leur composition, le tout agrémenté de conseils diététiques “pour vous apprendre comment discerner ce qui est mauvais et vous en détourner“.

Infos pratiques

Bien manger aux Etats-Unis

Disponible à la vente sur Amazon en version classique ou en couleur agrémenté de fiches pratiques.