Best of France: beau succès pour le village gaulois de Times Square

“C’est un succès extraordinaire, au-delà de nos espérances. Tout le monde était emballé, et l’impact pour l’image de la France est assez exceptionnel.” Au lendemain de la clôture de Best of France, Paul Bensabat, le patron de cet événement, déborde de superlatifs pour décrire les deux jours qui se sont écoulés.

Il estime que l’objectif de 500.000 visiteurs a été “facilement atteint” – même s’il est difficile d’avoir un décompte précis. Samedi et dimanche, en tout cas, les allées étaient bien remplies, et les visiteurs – Français, Américains – se pressaient pour déguster des morceaux de gâteaux basques ou de Camembert, acheter un saucisson, un paquet de sablés normands, un pot de moutarde forte ou une boite de macaron.

Stands

Si la nourriture occupait une grande place, le salon a accueilli aussi quelques start-ups, des poids lourds de la technologie française (Ariane, Dassault), des compagnies aériennes… Et plusieurs shows, dont celui de Dany Brillant, ou de seize danseuses du Moulin Rouge, venues pour la première fois aux Etats-Unis.

Toute une section du salon était dédiée à la mode, avec des stands de marques, et des défilés organisés pendant les deux jours.

Défilé

Faute de plan des stands et de programme très visible, les visiteurs semblaient parfois un peu perdus. Mais il faut dire que les organisateurs ont dû revoir leur copie à la dernière minute : pour des raisons de sécurité, le salon a failli être annulé, et a finalement été déplacé au sud de Times Square. Il occupait cinq blocks sur Broadway – une partie de l’avenue était fermée à la circulation pour l’occasion.

Samedi, le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius a inauguré le salon, coupant un bon vieux ruban tricolore. Clou du week-end : le bain de foule Francois Hollande, dimanche après-midi. Le président s’y est offert une petite pause avant sa participation à l’assemblée générale de l’ONU.

Lire aussi : Francois Hollande à Times Square comme au marché

hollande

Un salon plus réussi que la précédente édition, organisée en septembre 2013 à Bryant Park sous le nom de Taste of France. “C’était beaucoup plus grand, et nous avons eu bien plus de monde cette année”, remarque Paul Bensabat. A l’année prochaine alors ? Pour le moment, les organisateurs n’ont “aucun plan”. “On va y réfléchir à tête reposée.” Et après quelques heures de sommeil au compteur.

Plus de photos (credit: Alison Gras)