La peinture aléatoire de Bernard Frize

Agenda

 

Bernard Frize, Winter Diary, jusqu'au 9 mars

Pace Gallery, 32 E 57th St, New York

Plus d'informations ici 

Exposée aux quatre coins de l’Europe, la peinture de Bernard Frize fait enfin son apparition à New York, où il n’avait plus rien présenté depuis une dizaine d’années.

Visible jusqu’au 9 mars à la Pace Gallery, “Winter Diary” présente quinze nouvelles créations de l’artiste.

La peinture sur support en 3D est toujours au coeur de la peinture de Bernard Frize, qui n’a plus qu’à appliquer la couleur et voir son oeuvre prendre forme. Il n’hésite pas à demander à ses assistants de peindre à sa place, ni à utiliser des matériaux originaux, pour compléter ses tableaux.

En donnant ainsi sa chance au hasard -une grande problématique dans l’oeuvre de ce peintre- Bernard Frize permet ainsi à des résultats inattendus de s’imposer. Dans certains cas, il peint même les yeux bandés, refusant qu’une couleur s’impose ou devienne sa signature.

Inévitablement, le spectateur essaye de reconstituer mentalement le trajet de la peinture : parfois ce trajet-là est évident. Souvent, il termine dans une impasse.

Agenda

 

Bernard Frize, Winter Diary, jusqu'au 9 mars

Pace Gallery, 32 E 57th St, New York

Plus d'informations ici