Bataille pour un cœur ou les amours imaginaires

Le nouveau film du jeune cinéaste Xavier Dolan pose les bonnes questions sur les dérives que notre imagination peut provoquer en matière d’amour. Il y a toujours une part d’imaginaire de part et d’autre dans nos relations amoureuses. S’il s’agit encore une fois d’une affaire triangulaire, celle-ci ne manque pas  d’originalité tout en nous rappelant François Truffaut dans la thématique ou Jean Luc Godard dans le rythme. Par moment c’est aussi une sorte de «Déclin de L’empire Américain» dans la sonorité et l’esprit mais les personnages sont plus jeunes que ceux du film de Denys Arcand. Le film est en Canadien Français fort opportunément sous-titré en anglais.

Deux jeunes gens, Marie et Francis croient voir dans Nicolas, un jeune adonis tout frais émoulu de ses forages forestiers, l’âme sœur qu’ils attendaient respectivement. Le film est à la fois frais, Xavier Nolan n’a que 22 ans, mais se révèle aussi être drôle par moment au fur et à mesure qu’augmente la rivalité entre les 2 protagonistes et l’indifférence de l’objet du désir. Il faudra néanmoins attendre 1 heure 20 minutes pour avoir droit à 2 scènes émouvantes magistralement interprétées en finesse par Xavier Nolan pour l’une et Monia Chokri pour l’autre, tout deux séparément face à face avec Niels Schneider.

Le trio est entouré d’un groupe de personnages très amusants, de la bouche desquels fussent des répliques plutôt crues, qui forment le chœur et la caisse de résonnance sur les mœurs actuelles à Montréal -mais cela aurait pu être ailleurs.

Les Amours Imaginaires de Xavier Dolan

A partir du 8 Avril
Coral Gables Cinematheque, 260 Aragon Avenue Coral Gables, Fl 33134 ; tel. 786 358 9689

www.coralgablescinematheque.org