À Bar Omar, du couscous version Brooklyn

Informations pratiques

Bar Omar

Ouverture :

Mardi au vendredi de 4pm à 2am, le samedi et dimanche de 11am à 2am, fermé le lundi

 

 

188 Grand Street, Ground Fl, Brooklyn, New York 11211

Site

Il était une fois Bar Omar. Un restaurant né d’un concept simple: “le couscous à partager”, décrit Yasmina Guerda, patronne de l’établissement qui a ouvert à Williamsburg en février.

Ici, la cuisine est inspirée du père de la jeune femme, Omar Guerda. Les Parisiens le connaissent bien. Ils lui doivent le restaurant Chez Omar, ouvert dans les années 70 dans Le Marais. “C’est lui qui a introduit la nourriture nord-africaine aux Parisiens, des plats atypiques qui n’ont pas fait l’unanimité en partie à cause du racisme à l’époque, se souvient Yasmina Guerda. Au départ, il n’y avait que les ouvriers du quartier qui se rendaient à Chez Omar. Puis, grâce au bouche-à-oreille, des artistes de la Place des Vosges s’y sont rendu. Ils troquaient des toiles à mon papa en échange d’un repas”. Dans les années 1990, le restaurant tourne à plein régime et attire des personnalités de la mode et de l’art. Le restaurateur formé à La Coupole et arrivé en France d’Algérie en 1962 continue sur sa lancée. Il ouvre ensuite le Café Moderne à Bastille et le Pompon, un bar et speakeasy du Xème arrondissement.

Yasmine Guerda et son mari Aaron ont eu l’idée d’ouvrir Bar Omar lors d’une escapade à Paris. “Aaron est tombé amoureux du restaurant et de son concept. C‘était un super plan, d’autant plus que mon père a beaucoup de clients américains. Nous nous sommes dit que le public allait être réceptif”, souligne Yasmina Guerda, qui est aussi employée dans une agence de l’ONU.

Au menu: des classiques français (steak-poivre et salade d’endive) et algériens. La spécialité de Bar Omar, c’est bien sûr le couscous et le tajine. Les grains sont importés d’Afrique du Nord, de même que mélange d’épices ras-el-hanout.

“L’idée est de transposer l’ambiance que mon père a réussi à créer à Paris. Une ambiance ni huppée ni prétentieuse. Le couscous est servi dans de grosses assiettes posées sur la table, le tout à partager. C’est un festin, très copieux”. Ceux qui n’auraient pas été rassasiés peuvent toujours se rabattre sur le célèbre Baklava en dessert. “On ne voulait pas que notre enseigne devienne une chaîne. On veut que ça reste authentique. Cet endroit est très Brooklyn et on l’a laissé comme ça”.

Informations pratiques

Bar Omar

Ouverture :

Mardi au vendredi de 4pm à 2am, le samedi et dimanche de 11am à 2am, fermé le lundi

 

 

188 Grand Street, Ground Fl, Brooklyn, New York 11211

Site

- Services -