“Bande de filles”, la banlieue au féminin

Agenda

Du 30 janvier 2015

Au 28 février 2015


"Bande de filles" ( "Girlhood" )

A partir du 30 janvier au Film Society at Lincoln Center, New York

A partir du 30 janvier au City Cinemas Village East Cinema, New York

A partir du 5 février au Pan African Film Festival, Los Angeles

A partir du 6 février au Sundance Sunset Cinemas, Los Angeles

A partir du 6 février au Laemmle Pasadena Playhouse, Pasadena

A partir du 6 février au Laemmle NoHo 7,   North Hollywood

A partir du 13 février au U.W. Cinematheque, Madison

A partir du 13 février au Hollywood Theater, Pittsburgh

A partir du 18 février au Feminist Gender & Sexuality Studies, Ithaca

A partir du 20 février au SIFF at The Uptown, Seattle

A partir du 20 février au Zeitgeist Multi-Disciplanary Arts Ctr, New Orleans

A partir du 26 février au Providence French Film Festival, Providence

A partir du 27 février au Block Museum of Art, Evanston

A partir du 20 mars au Miami Beach Cinematheque, Miami

A partir du 26 mars au Vermont French Film Festival, Burlington

A partir du 8 avril au Film Society of NW Pennsylvania, Erie

Après sa projection dans de prestigieux festivals (Festival de Cannes, Toronto International Film Festival), voilà que “Bande de filles” débarque aux Etats-Unis le 30 janvier. Si Céline Sciamma cherchait à “donner un visage” à la jeunesse, c’est chose faite avec ce film nominé quatre fois aux César.

“Bande de filles” raconte les désillusions successives de Marieme, une jeune fille qui vit en Seine-Saint-Denis. “C’est mon troisième film autour de la jeunesse, et mon troisième film en banlieue” explique Célina Sciamma. Bien loin de l’esprit rural de “Tomboy”, la réalisatrice a cette fois-ci choisi “la banlieue officielle du cinéma, le ‘quartier'”.

A 16 ans, Marieme rêve de quitter ces barres d’immeubles austères dans lesquelles elle a grandi. Elle voudrait passer en seconde générale, avoir un travail intéressant. Surtout, ne pas finir comme sa mère, femme de ménage aux Quatre Temps. Et encore moins femme au foyer. A la sortie d’un rendez-vous désastreux avec la conseillère d’orientation, elle fait la rencontre de trois filles. Avec elles, elle va découvrir l’insouciance, entre les soirées à l’hôtel à boire du whisky et les bagarres entre bandes.

“Bande de filles” est avant tout le récit de cette amitié puissante, à la fois destructrice et salvatrice. Pour incarner le quatuor, Céline Sciamma a misé sur de jeunes pousses : Karidja Touré, Assa Sylla, Lindsay Karamoh et Mariétou Touré. “Je n’avais pas envie de prendre des filles de 25 ans pour jouer une ado de 16 ans“. En voyant celles qui deviendront ses héroïnes sur grand écran, elle les sent “capables d’incarner quelque chose“. Après avoir vu le film, on ne peut que donner raison à cette intuition : la complicité entre les actrices, choisies parmi 300 candidates, crève l’écran.

A travers ces filles, Céline Sciamma dresse une “radiographie du féminin“. Elle parle de la construction de l’identité, de ce moment où les jeunes aspirent à “être amoureuses, coucher avec des garçons, et s’émanciper de leur famille“. “Bande de filles” n’en devient pas pour autant un film niais. Céline Sciamma l’a aussi voulu politique. “A partir du moment où l’on met des personnages principaux féminins qui ne parlent pas que d’hommes, c’est un film engagé” .

Dans le scénario comme dans la mise en scène, la réalisatrice a choisi de se jouer des codes, et du “refus des assignations” . Pas question pour elle de filmer la banlieue comme un endroit maussade et repoussant. Avec sa caméra sur pied, elle esthétise ces quartiers, à coups d’aplats de couleurs et de plans osés. Sa façon à elle de “réinventer la réalité” .


 

 

Agenda

Du 30 janvier 2015

Au 28 février 2015


"Bande de filles" ( "Girlhood" )

A partir du 30 janvier au Film Society at Lincoln Center, New York

A partir du 30 janvier au City Cinemas Village East Cinema, New York

A partir du 5 février au Pan African Film Festival, Los Angeles

A partir du 6 février au Sundance Sunset Cinemas, Los Angeles

A partir du 6 février au Laemmle Pasadena Playhouse, Pasadena

A partir du 6 février au Laemmle NoHo 7,   North Hollywood

A partir du 13 février au U.W. Cinematheque, Madison

A partir du 13 février au Hollywood Theater, Pittsburgh

A partir du 18 février au Feminist Gender & Sexuality Studies, Ithaca

A partir du 20 février au SIFF at The Uptown, Seattle

A partir du 20 février au Zeitgeist Multi-Disciplanary Arts Ctr, New Orleans

A partir du 26 février au Providence French Film Festival, Providence

A partir du 27 février au Block Museum of Art, Evanston

A partir du 20 mars au Miami Beach Cinematheque, Miami

A partir du 26 mars au Vermont French Film Festival, Burlington

A partir du 8 avril au Film Society of NW Pennsylvania, Erie