Babeth’s Feast ferme ses portes

Babeth's Feast / credit: Thomas Chesseboeuf

L’aventure de Babeth’s Feast se termine. La marque de produits surgelés, souvent comparée à Picard Surgelés, a annoncé, vendredi 11 octobre, la fermeture de son site et de ses magasins. “Le concept a été bien accueilli par les clients, mais d’un point de vue financier, c’est un poids énorme pour un seul investisseur“, précise Frank Matz, le PDG de Babeth’s Feast.

L’enseigne avait été lancée en 2014 par Elisabeth de Kergorlay, investisseur dans Le Pain Quotidien, et proposait des surgelés haut-de-gamme de plats français. Elle comptait deux magasins, dans l’Upper East et l’Upper West Side de Manhattan. Frank Matz précise que la société a été vendue à Wild Fork Foods, une chaine de surgelés axée sur la viande. Basée à Miami, elle prévoit d’ouvrir plusieurs magasins sur la Côte Est et continuera de vendre les produits les plus populaires de Babeth’s Feast. “Ils étaient intéressés par notre expertise“, souligne Frank Matz. Pour ce dernier, la fermeture de Babeth’s Feast ne veut pas dire que le marché du surgelé de qualité n’a pas d’avenir aux Etats-Unis. “C’est triste que le nom disparaisse, mais l’acquisition par Wild Fork Foods, qui possède des magasins gigantesques et a une perspective de croissance, valide l’idée initiale de Babeth’s Feast. Ils vont vendre les produits à un prix plus bas. Ils peuvent se le permettre car ils ne sont pas à Manhattan“.