Aux Etats-Unis, Petrossian veut “démystifier” le caviar

Crédit : Donald Bowers / Stringer

Infos pratiques

 

Petrossian Restaurant, 158 W 58th Street, New York, NY 10019

Plus d'informations sur Petrossian ici

Premier exportateur de caviar vers les Etats-Unis, Petrossian continue sa progression outre-Atlantique. Le marchand de caviar, qui détient 30% du marché américain, veut désormais viser une clientèle plus jeune, qui n’a jamais dégusté d’or noir.

“Les Américains sont très ouverts, mais ne connaissent pas forcément le caviar. Il faut démystifier le caviar et familiariser les gens avec le produit”, explique Alexandre Petrossian, vice-président de l’entreprise, à l’occasion d’une présentation des nouveaux produits de la marque pour le marché américain.

Pour rendre le caviar plus “accessible”, Petrossian a conçu des produits à utilisation polyvalente : de la crème de caviar au caviar séché (avec un moulin) en passant par le tamara au caviar. Le “Papierusse” ressemble, quant à lui, à un rouleau d’algue nori séchée et est livré avec des ustensiles. Avec certains produits sous la barre des 20 dollars, l’entreprise familiale veut proposer “un caviar simplifié et en dehors du cérémoniel”, précise Alexandre Petrossian, issu de la troisième génération de la famille arménienne qui a créé l’entreprise en 1920. Pour ce jeune entrepreneur, acheter du caviar ne devrait plus être considéré comme un geste “pour impressionner ou montrer sa réussite”.

Avec un restaurant et une boutique à quelques pas de Carnegie Hall, l’entreprise est installée à New York depuis 1983. Petrossian fournit les grands noms de la restauration, dont Jean-Georges. Outre New York, l’entreprise dispose de points de vente à Las Vegas et Los Angeles.

Infos pratiques

 

Petrossian Restaurant, 158 W 58th Street, New York, NY 10019

Plus d'informations sur Petrossian ici