Aux États-Unis, moins de religion mais toujours plus qu’en France

C’est du jamais vu. Selon la série d’enquêtes menées par  le Pew Research Center’s Forum on Religion and Public Life, la part des personnes aux Etats-Unis se revendiquant du protestantisme est désormais de 48 %. C’est la première fois que les protestants passent sous la barre symbolique des 50%.

Le sondage publié le 9 octobre révèle aussi que de plus en plus d’Américains – une personne sur cinq – se déclarent sans appartenance religieuse. Selon Pew, ce ratio “n’a jamais été aussi élevé”. Au cours des cinq dernières années, cette catégorie de population est passée de 15% à presque 20 %, selon le Pew.

Même constat en France, où l’on croit de moins en moins en Dieu. Selon une étude réalisée par l’institut de sondage américain Gallup, la France compte 29% d’athées et 34% de “sans religion”.