Autofiction: son état actuel débattu en conférences

Le terme -et le concept- n’existent pas vraiment en anglais, mais il occupe la scène littéraire française. A l’initiative de l’Ambassade de France, auteurs et spécialistes français et américains se pencheront sur l’Autofiction, de ses racines chez Proust, Augustine, Joyce ou Hemingway, à ses formes contemporaines parfois extrêmes. Certains de ses plus éminents représentants seront là, et d’abord Catherine Millet, l’auteure du très controversé La vie sexuelle de Catherine M., vendu à 2,5 millions d’exemplaires.

Catherine Cusset (Le problème avec Jeanne; Un brillant avenir et éminente collaboratrice de French Morning) sera là également, comme notamment Camille Laurens (Dans ces bras là; Ni toi ni moi; Romance Nerveuse).

French Literature Today : Autofiction Conference at NYU. Du 19 au 21 avril. Pour voir le programme complet c’est ici. Toutes les conférences se tiendront à l’Hemmerdinger Hall à NYU, Silver Center, 100 Wahsington Square East. L’entrée se fait à Waverly Place. Pour les inscriptions c’est ici