L’Austinite qui fait voyager les Texans en France

Pour en savoir plus

 

Le site d'Intentional Culture Interpreted

Un économiste parlerait de destruction créatrice. Quand son couple a volé en éclats et qu’elle est devenue mère célibataire, l’avocate francophone et francophile d’Austin Liz Wiley a décidé de commencer un blog : GourmandeMom.com, qui l’a amenée à faire de nombreuses rencontres et maintenant à se lancer dans une entreprise de visites guidées pour explorer la France en dehors des sentiers battus.

« Après mon divorce, je me suis dit qu’il fallait que je voyage plus souvent en France », raconte cette spécialiste du droit des brevets bien introduite dans le milieu techno régnant sur les Silicon Hills texanes. L’envie de revenir à son amour de jeunesse pour la France, qui l’avait amenée jusqu’à une licence de français comprenant une année d’échange à La Sorbonne. Mais aussi celle de transmettre les saveurs françaises à son fils. « Il a mangé des nuggets de poulet pendant bien trop longtemps », regrette-t-elle dans son introduction à Gourmande Mom.

Dès les premiers billets racontant un voyage à Paris à l’automne 2010, à l’occasion de la neuvième édition de la Nuit blanche et de la vendange de la vigne de Montmartre, on pénètre donc avec Liz dans des cafés et bistrots parisiens qui sentent bon le café crème et les lardons. Avant d’arpenter avec elle la capitale à la découverte des bonnes adresses de Context Travel.

Avec l’expérience accumulée au cours d’une douzaine d’autres voyages dans l’Hexagone, Liz Wiley se propose maintenant de faire découvrir ses trouvailles à des compatriotes. C’est une autre francophile d’Austin rencontrée par le biais du blog, la communicante Victoria Belue Schaefer, qui lui a proposé de lancer ces visites guidées réservées à de petits groupes. Les deux associées se proposent de leur faire découvrir leurs coups de cœurs à Paris et en province, en particulier à Angers, jumelée avec Austin depuis deux ans.

Lire: Austin-Angers, jumelles improbables 

« Je me trouvais aux Cocottes, à Paris, quand j’ai reçu un message de cette Austinite ayant visité Angers. A mon retour, nous nous sommes rencontrées et nous nous sommes rendu compte que nous partagions la même passion pour les lieux que la plupart des gens ne connaissent pas », raconte Liz Wiley.

Il s’agit avec “Ici” (c’est le nom du projet, correspondant à l’acronyme de Intentional Culture Interpreted) de faire vivre des tranches de vies entières des locaux. Des accords mets, vins, lieux et personnes en somme. Cela se passera dans des vignobles et des restaurants, mais aussi chez l’habitant, dans des ateliers d’artisans autour d’un thé… « Un voyage beta doit nous permettre de tester nos idées en avril. » Avis aux amateurs.

Pour en savoir plus

 

Le site d'Intentional Culture Interpreted