Au festival de Santa Barbara, les Cousteau et cinq films français

Infos pratiques

Festival de Santa Barbara

Du 27 janvier au 7 février 2015

Infos et tickets ici

La 30ème édition du festival international du film de Santa Barbara débute mardi 27 janvier avec, une nouvelle fois, un impressionnant plateau d’acteurs et de réalisateurs en bonne place pour décrocher des Oscars quelques semaines plus tard.

Patricia Arquette, Jennifer Aniston, Felicity Jones, Rosamund Pike, Michael Keaton, Steve Carrel, Eddie Reydmane, Ethan Hawke ou encore le réalisateur du film Boyhood, Richard Linklater, sont annoncés, une soirée spéciale étant réservée à chacun d’entre-eux jusqu’à la clôture du festival le samedi 7 février.

Parmi ce défilé de stars, le festival décernera une récompense à la famille Cousteau (Jean-Michel, Fabien and Céline), dont la fondation Ocean Futures est basée à Santa Barbara. Les héritiers du commandant au fameux bonnet rouge recevront ainsi le “Attenborough Award” mercredi 28 janvier, afin de saluer “l’excellence de leur travail en matière de documentaire nature”.

Selon Jean-Michel Cousteau, dont la fondation vient de célébrer ses quinze ans d’existence, ce prix ne constitue pas une fin en soi, mais souligne la justesse de son engagement. “Ma vie est liée aux missions de la fondation. Je considère que si je travaille à protéger les océans, je protège les êtres vivants, donc moi-même. Partager l’information et l’éducation, avec tant de personnes dans les écoles et à travers le monde, est une manière de me faire vivre. Nous allons continuer et nous travaillons en ce moment sur un film en 3D sur les secrets des océans, qui sera présenté dans le monde entier. Nous avons aussi un projet de série télévisée appelé Voyager, ainsi qu’un nouveau programme IMAX 3D.”

La France ne sera pas uniquement représentée par la famille Cousteau, puisque cinq films tricolores font partie d’une sélection très éclectique. Cruel d’Eric Cherrière, Qui Vive de Marianne Tardieu, et Bébé Tigre de Cyprien Vial encadreront deux films sur l’univers du vin: Vendange de Paul Lacoste et Résistance naturelle de Jonathan Nossiter. Le film franco-britannique d’Andrew Piddington Les péchés d’un père, avec Lambert Wilson, complète cette liste, à laquelle peuvent être ajoutés des réalisations francophones comme Tous les chats sont gris de la Belge Savina Dellicour, ainsi que les films suisses Je suis Femen d’Alain Margot et Les enfants de l’Arctique de Nick Brandestini.

Au total, le festival proposera plus de 300 projections dans les différents cinémas de la ville, dont 23 premières mondiales et 55 premières sur le territoire américain. Les productions retenues viendront d’horizons aussi différents que la Finlande, l’Australie, la Corée du Sud, l’Ouganda, le Canada, l’Italie, l’Argentine ou le Costa Rica.

Infos pratiques

Festival de Santa Barbara

Du 27 janvier au 7 février 2015

Infos et tickets ici