Au bord du Gowanus, la fête en zone industrielle

Les portes d’un grand portail blanc, rongé par la rouille, s’ouvrent sur un îlot semi-sauvage. Là, une centaine de personnes discute, danse, pique-nique sous les arbres, au bord du Gowanus Canal. Deux DJs assurent l’ambiance musicale. Il n’est que 18h en ce dimanche d’août et leurs beats electro font effet.

Nous sommes à Gowanus Grove, une zone industrielle située au cœur de Brooklyn. C’est là, entre une usine désaffectée et le canal archi-pollué de Gowanus, que les DJs Eamon Harkin et Justin Carter, fondateurs des soirées Mister Saturday Night, ont décidé d’organiser Mister Sunday tous les dimanches après-midi de 15h à 21h. “Ce lieu est vraiment unique, confie Justin Carter. Il y a des arbres, de l’eau (…) À aucun endroit dans la ville est-il possible d’être aussi près d’un quartier ou tant de gens vivent sans  déranger personne“.

Ce quartier, c’est Gowanus, un lieu plus connu pour ses entrepôts désaffectés que sa nightlife. Au XIXe siècle, le canal qui le traverse était un axe de circulation majeur pour les navires de marchandises qui alimentaient l’activité industrielle de Brooklyn. Avec le déclin du cœur ouvrier du borough, le canal est tombé en désuétude. Ses eaux polluées par des décennies de trafic fluvial et l’industrie l’ont rayé des esprits new-yorkais.

Mais comme les hipsters ont horreur du vide, ils ont progressivement réinvesti le quartier, à la faveur de loyers peu élevés et d’espaces vacants. Pour sa part, Justin Carter a découvert Gowanus Grove il y a six ans, mais ce n’est qu’en 2011 qu’il a lancé le premier Mister Sunday. “Ce n’était même pas un choix conscient. C’est le lieu qui nous a choisi“, souligne le DJ brooklynite.

Le lieu en question est un espace truffé d’arbres, à l’écart des habitations. La piste de danse est installée au centre de la propriété, entre une vieille usine et le canal. Sous une boule disco surplombant la petite piste, décorée de guirlandes, on croise des New-Yorkais de tous âges.

La fête occupe aussi une place importante au sein du voisinage. “On a reçu un soutien inespéré des voisins, affirme Carter. Quand on leur parle de la fête, le soutien est massif ». « Les arbres, le service, l’espace privilégié, tout se rejoint, mais à la fin de la journée, notre passion, c’est la musique, raconte-t-il. Quand je vois une personne de plus de 60 ans à une Mister Sunday, je me dis que c’est une réussite ».

Infos pratiques:

“Mister Sunday”: dimanche 19, 26 août et 2 septembre de 15h à 21h à Gowanus Grove, 400 Caroll Street, entre Nevins et Bond, Brooklyn. 10$ avant 17h si RSVP à [email protected], 12$ autrement. Plus d’information ici et réservation des places ici

Crédit Photo: Natalie Keyssar