A New York, Français et Américains chantent la Marseillaise

Une foule chantant la Marseillaise à trois reprises, quelques drapeaux français, des dessins déposés au pied de la grande arche.

Ce samedi 14 novembre, sous un grand soleil d’automne, environ 1 000 personnes avaient répondu à un appel au rassemblement à Washington Square Park pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

IMG_8739

Dans la foule, on croisait de nombreux Francais expatriés. Sébastien et Felix, la vingtaine, ont amené un grand drapeau bleu-blanc-rouge. “Ca m’a paru une évidence de venir ici cet après-midi”, dit Sébastien.

Une évidence aussi pour Paul, 23 ans. “Je suis venu car c’est le seul moyen de montrer que je suis derrière mon pays. D’habitude, les rassemblements de foule, c’est pas mon truc. Mais là, j’ai senti que je devais le faire, pour la première fois. Ca fait bizarre de suivre tout cela depuis l’étranger. On a d’autant plus besoin de montrer qu’on est concerné, nous aussi”, poursuit ce jeune Francais, qui vient de terminer des études de design à New York.

IMG_8728

Pour Julie, jeune fille au pair, participer à ce rassemblement était une manière de chercher un peu de réconfort. “Le fait d’être ici, loin, on se sent complètement impuissants. La chose dont j’avais envie, hier en apprenant les nouvelles, c’était d’être avec mes amis et ma famille en France. Ca m’a donné un gros coup de blues”, raconte la jeune femme, venue avec deux copines. “Ce qui m’a le plus choquée, c’est que vraiment, ça peut arriver à n’importe qui.”

Américains et Américaines avaient aussi fait le déplacement, le plus notable d’entre-eux étant Bill de Blasio, le maire de New York.

La déclaration du maire de NY Bill de Blasio

Posted by French Morning on Saturday, November 14, 2015

Lunettes de soleils sur le nez, Brittney a rejoint Washington Square avec son compagnon. “On est là pour monter que partout dans le monde, nous sommes ensemble contre le terrorisme. Ces gens ne vont pas nous faire peur. Paris, c’est sensé être la ville de l’amour”, explique cette New-yorkaise.

IMG_8736

Kelsey Falter, une autre Américaine, a entrepris de construire un panneau avec des roses colorées. “Je fais cela pour l’humanité, pour montrer que l’amour et la paix seront plus forts que la barbarie. Ce n’est pas grand chose, et le message n’est peut-être pas écrit en bon français, mais ce n’est pas grave”, explique-t-elle d’une voix frêle, tout en insérant ses fleurs dans un filet.

IMG_8730

Dans la foule, il y avait aussi beaucoup d’étrangers. Nous avons parlé à un groupe de jeunes étudiantes danoises, à deux banquiers indiens du New Jersey, ainsi qu’une Polonaise en stage à New York, Paulina. “Quand il s’agit de terrorisme, le monde entier doit s’allier. Nous devons faire front ensemble, partout dans le monde”, affirme cette dernière.

Plusieurs autres rassemblements ont eu lieu aux Etats-Unis ce samedi 14 novembre, notamment à San Francisco, Miami ou Washington. D’autres se tiendront demain.