Pas assez rentable, le salon Paris Photo Los Angeles est annulé

Tel le photographe qui aurait attendu en vain une meilleure lumière pour faire son cliché, les organisateurs ont tenu jusqu’à tard avant de se résigner à annuler Paris photo Los Angeles.

L’annonce a été faite par Reed Exposition, qui s’apprêtait à monter la 4ème édition de ce rendez-vous international de la photographie, déclinaison de l’évènement parisien du même nom. Le salon devait avoir lieu du 29 avril au 1er mai, dans les studios Paramount de Los Angeles.

La raison de cet arrêt est, comme souvent, le manque d’argent.

« Si les collectionneurs sont nombreux à Los Angeles et en Californie, et s’ils figurent souvent parmi les acheteurs remarqués des foires internationales, le niveau des ventes sur les stands des galeries pendant Paris Photo Los Angeles n’est pas suffisamment au rendez-vous pour soutenir sur la durée une telle foire, et permettre d’offrir à nos exposants les meilleures conditions de retour sur investissement », a expliqué Jean-Daniel Compain, directeur général du pôle culture, luxe et loisirs de Reed Expositions France.

Les attentats de novembre à Paris ne sont pas étrangers à cette décision : la 19ème édition de Paris Photo au Grand Palais a dû fermer ses portes pendant deux jours en raison de l’état d’urgence, et Reed Expositions a dû rembourser une partie du manque à gagner aux galeries présentes à la foire.

La société organisatrice a également annoncé qu’elle renonçait à la création d’une FIAC (foire internationale de l’art contemporain) à Los Angeles.