Arash Derambarsh exporte son combat contre le gaspillage alimentaire aux US

Infos pratiques

TEDx

Vendredi 2 et samedi 3 décembre

Dolby Theatre

6801 Hollywood Blvd, Los Angeles

We must combat food waste in order to fight hunger. Be a part of that dream” . Le conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh, répète inlassablement son discours, ne masquant pas son accent français qui peut être un atout.

Durant une dizaine de minutes, il défendra son combat contre le gaspillage alimentaire devant plus de 3.000 personnes au Dolby Theatre à Los Angeles, à l’occasion d’une conférence TEDx, prévue le vendredi 2 et samedi 3 décembre.

TEDx est une série internationale de conférences regroupant des chercheurs ou personnalités de renom qui font la promotion «d’idées qui méritent d’être répandues». A Los Angeles, deux Français monteront sur scène : Xavier Niel, le charismatique fondateur de Free, et l’élu municipal.

Originaire d’Iran – pays que sa famille a quitté pour fuir la révolution islamique – , Arash Derambarsh se souvient d’avoir été “atterré de voir les gens jeter la nourriture à la poubelle alors que je vivais avec 800 euros par mois” . Voulant agir, il décide de s’impliquer politiquement. Après deux tentatives électorales ratées, il est finalement élu conseiller municipal à Courbevoie (Hauts-de-Seine) en 2014.

Il convainc un supermarché de donner ses invendus à son association, Courbevoie 3.0, afin de les redistribuer “à la classe moyenne invisible et aux sans domicile fixe” . Les bénévoles et l’élu répètent l’opération trois fois par semaine durant deux mois, bien que pénalisés par le manque de cadre légal.

Après avoir mis en pratique son idée, Arash Derambarsh décide de viser plus haut et lance deux pétitions (une en France qui a récolté plus de 200.000 signatures, puis une européenne, avec 800.000 paraphes) avec l’acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz. Face à leur succès, une proposition de loi est déposée, votée à l’unanimité à l’Assemblée, et promulguée le 11 février 2016. Elle pénalise les supermarchés de plus de 400m2 qui ne concluent pas d’entente avec les associations humanitaires distribuant de la nourriture aux plus démunis. “C’est la première de ce type au niveau mondial.” Pour l’auteur du Manifeste contre le gaspillage – prix Edgar Faure du meilleur livre politique de l’année 2015- , c’est une victoire d’autant plus grande que “les supermarchés récupèrent la TVA sur les invendus” . “Un scandale responsable de la surabondance” , fustige-t-il.

Une lutte 2.0

La faim justifiant les moyens, Arash Derambarsh utilise son sens aigu de la communication pour exporter sa lutte, se targuant d’avoir fait l’objet de plusieurs centaines d’articles internationaux. Un combat 2.0, puisqu’il utilise savamment les réseaux sociaux pour donner de la visibilité à ses actions. Ses vidéos destinées à Barack Obama ou Justin Trudeau sont devenues virales.

Suscitant l’intérêt de la presse partout où il se déplace, Arash Derambarsh a arpenté une trentaine de pays pour exporter ce modèle français, “répondant aux invitations des Etats” . Sur son téléphone, il conserve consciencieusement des photographies et vidéos immortalisant des rencontres avec une sénatrice mexicaine, un député roumain, ou des représentants turcs. “Je vais à la rencontre d’élus pour éveiller les consciences. Partout où je vais, la loi passe” .

L’élu de 37 ans s’attaque désormais aux Etats-Unis, avec un avantage :  “l’information positive y est valorisée” . Mais, il ne veut pas dénaturer l’objectif de sa venue, claironnant “je ne suis pas venu ici pour faire du showbiz” . “Un Américain sur 6 n’a pas de quoi manger; 35 millions de tonnes de nourritures sont gâchées chaque année; et 4 Américains sur 10 sont obèses. Toute la chaine alimentaire est malade. Il faut exploser ce plafond de verre, le gaspillage alimentaire n’étant que la partie émergée de l’iceberg” .

Son périple à Los Angeles, qui lui a permis de rendre visite à son frère jumeau installé sur place, ne l’a pas détourné de son objectif. Après un match de basket, il est allé distribué des tacos à des sans-abris, en profitant pour converser sur leur situation. Il a également rencontré le Consul de France.

Après Los Angeles, Arash Derambarsh s’envolera vers Washington, où il sera du 11 au 13 décembre. “J’ai été invité par la Maison blanche. Je devrais rencontrer un proche de Donald Trump ou le président-élu en personne” . Il compte alors promouvoir cette loi française, et proposer de l’essayer dans deux Etats, celui de New York et la Californie, afin qu’ils deviennent des exemples pour le reste du pays. Contrairement à la France, il n’insistera pas sur l’aspect social mais économique. “Il faut utiliser les astuces législatives pour contourner le lobby agroalimentaire” , précise-t-il. Entre amateurs de tweets, le courant pourrait passer.

Infos pratiques

TEDx

Vendredi 2 et samedi 3 décembre

Dolby Theatre

6801 Hollywood Blvd, Los Angeles

- Services -