Après le renouvellement de sa charte, NYFACS va de l’avant

C’est un gros exploit“. Richard Ortoli, président du conseil d’administration de NYFACS, ne cache pas sa joie et un certain soulagement en évoquant le renouvellement de la charte de l’école franco-américaine de Harlem. Le contrat fondateur de l’établissement a été prolongé pour une période de cinq ans par le Département de l’Education, soit la plus longue période possible.

Avec ce renouvellement, l’école peut envisager son développement plus sereinement, en particulier réfléchir à l’extension de ses classes au 12th Grade (elle ne s’étend qu’au 5th Grade pour le moment) et proposer le Baccalauréat international. Elle veut accueillir, à terme, “300 élèves” au lieu des 266 aujourd’hui et envisage aussi d’acquérir de nouveaux locaux pour poursuivre sa croissance.

Richard Ortoli met cette décision de renouvellement sur le compte de l’amélioration des performances académiques de l’école, résultat du “travail” du personnel de l’école, en particulier son directeur, Marc Maurice, recruté en 2015. “Il a sauvé l’école“, dit-il, à un moment où le moral des parents et des enseignants était miné par de mauvais résultats et une ambiance délétère. Ecole publique à gestion privée, NYFACS est la seule école bilingue français-anglais avec le statut de “charter school” à New York.