À Fort Lauderdale, ces judokas français veulent mettre les Américains sur un tatami

En savoir plus

AP Training Center
1017 E Sunrise Blvd, Fort Lauderdale
Site ici

Jeune retraité des tatamis, le judoka français Jordan Amoros prend un nouveau départ en Floride. Le trentenaire vient d’ouvrir AP Training Center, un club de judo à Fort Lauderdale, avec Cédric Perroud, un autre judoka français installé depuis quinze ans aux États-Unis.

Diplômé du sport-études d’Orléans, meilleur pôle français de judo de l’époque, Jordan Amoros a enfilé son premier kimono à l’âge de 12 ans afin de suivre les traces de son frère. Vingt ans plus tard et plusieurs titres de champion de France en poche, l’athlète, originaire de Lyon, quitte les tatamis, non sans regret. « J’ai évolué à haut niveau mais ma carrière a été jalonnée de nombreuses blessures, ce qui m’a empêché notamment d’atteindre le but ultime de tout sportif, les Jeux Olympiques », explique le judoka qui a été en course pour ceux de Pékin en 2008 avant de devoir y renoncer. « Je n’ai eu qu’un avant-goût de la compétition en participant aux épreuves tests, au terme desquelles je suis monté sur la troisième marche du podium, ce qui est assez frustrant ».

Son parcours professionnel a par ailleurs été marqué par sa rencontre avec la légende du judo mondial, double champion olympique et neuf fois champion du monde, Teddy Riner. « Nous nous sommes entrainés durant plusieurs années au sein du club de Levallois et même si à l’époque il n’avait pas encore de titre, il était déjà très fort, se souvient le sportif. Je n’ai jamais réussi à le battre et j’avais l’impression d’être comme un jouet dans ses mains ».

Aujourd’hui, même s’il a quitté la compétition, Jordan Amoros n’envisage pas pour autant l’avenir loin des tatamis. « Le judo fera toujours partie de moi et je souhaite poursuivre avec du coaching pour pouvoir aider les jeunes à se développer dans ce sport », indique l’athlète qui s’est entouré de Cédric Perroud, un autre judoka français issu de son club d’origine, le SO Givors, avec qui il a fait ses premières armes. « Dans la discipline, il a toujours été un guide pour moi, et comme lui aussi cherchait à créer un club de judo, l’idée de le monter ensemble est apparue comme une évidence ».

Les deux judokas affichent clairement leur détermination à développer la discipline sur le sol américain. « Aux États-Unis, il y a tout à faire car le pays compte seulement 35.000 licenciés alors qu’ils sont près de 600.000 en France », souligne Jordan Amoros qui souhaite ainsi promouvoir l’aspect sportif mais également la dimension éducative du judo. « Il est important de transmettre les valeurs de respect, de politesse ou encore d’amitié et de contrôle de soi que la discipline m’a apprises ».

Affilié à l’organisation américaine USA Judo, le club de Jordan Amoros et Cédric Perroud compte actuellement une dizaine de membres mais a vocation à en accueillir plus d’une centaine. « Nous souhaitons créer un véritable pôle d’athlètes en Floride, les former pour qu’ils puissent participer aux compétitions nationales et internationales, mais aussi contribuer à augmenter les échanges entre les judokas américains et français ».

En savoir plus

AP Training Center
1017 E Sunrise Blvd, Fort Lauderdale
Site ici