Andie Swim: les maillots de bain qui ont séduit Demi Moore

Melanie Travis - crédit : Benjamin Meteyer

En savoir plus

Le site d'Andie Swim ici

La plupart des femmes le diront: essayer un maillot de bain dans une cabine et sans bronzage peut être une épreuve. C’est en partie pour résoudre ce problème que la Franco-Américaine Mélanie Travis a créé Andie Swim.

La marque maillots de bain en ligne propose différents modèles, que l’on essaie à la maison et que l’on peut renvoyer gratuitement. Un concept qui a très vite séduit de nombreuses clientes aux Etats-Unis, dont l’actrice Demi Moore, qui a investi dans la petite entreprise. Elle a été séduite par sa philosophie “par les femmes pour les femmes”.

J’ai toujours voulu lancer ma propre affaire, raconte Mélanie Travis, mais je n’avais pas vraiment d’idée“. Jusqu’au jour où, à 32 ans, elle part à la recherche d’un maillot de bain pour un week-end de team building. “Je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas beaucoup de choix, que c’était soit trop cher, soit pas bien coupé“. Après en avoir parlé à sa mère, à ses collègues et amies, Mélanie Travis réalise qu’elle a enfin trouvé la bonne idée: créer le maillot de bain idéal.

La marque est née il y a un peu plus d’un an-et-demi, grâce à une levée de fonds de 25 000 dollars, auprès de famille et d’amis. De l’argent qui a permis à Mélanie Travis d’engager un designer et de produire 400 pièces. “On a lancé la vente en avril 2017 et ça a tout de suite très bien marché, avoue la jeune femme. A tel point que l’été venu, on n’avait plus de maillots en stock“.

Avec une expérience professionnelle dans différentes start-ups à succès comme Foursquare ou Kickstarter, Mélanie Travis comprend qu’il lui faut passer à la vitesse supérieure pour transformer sa bonne idée en business. “Début 2018, nous avons levé 2, 1 millions de dollars qui nous ont permis d’embaucher 5 personnes, de produire à grande échelle et pour un coût moins important, ce qui a aussi fait baissé le prix de vente des maillots de bain“.

Résultat: Sandie Swim a vendu autant de maillots en quelques mois que sur l’ensemble de l’année 2017. Dans le catalogue, on trouve des pièces simples, sobres et aux coupes saillantes, avec comme coeur de cible des femmes urbaines de 25 à 45 ans. “Nous vendons pour le moment surtout dans les grandes métropoles comme New York, Los Angeles, San Francisco et aussi… Austin“, précise Mélanie Travis. Née à Paris et ayant toute sa famille maternelle en France, la jeune entrepreneuse ne rêve que d’une chose: y lancer un jour Andie Swim, “pour croiser sur la plage de Carnac (où elle passe ses vacances d’été) des jeunes femmes portant mes maillots de bain“.

En savoir plus

Le site d'Andie Swim ici