Ana Tijoux, le hip-hop chilien avec un accent français

Dans la vidéo “1977” (l’année de sa naissance), de son dernier album du même nom, Ana Tijoux se fait filmer devant la Tour Eiffel. Pourtant, ce n’est pas en Français qu’elle rape, mais en espagnol.

L’artiste de 35 ans est franco-chilienne. Anamarina Merino est née à Lille de parents chiliens qui ont fuit la dictature de Pinochet. Ana reste pourtant proche de ses racines chiliennes. Dans les années 90, elle se fait connaître en Amérique latine et au Chili en rappant pour divers groupe de hip-hop, notamment Makiza pendant près de 10 ans.

En 2006, elle se lance en solo dans la pop latine et l’album 1977 qu’elle sort en 2009 rencontre un franc succès. Le single “1977” est utilisé par la série américaine Breaking Bad. Son style: un rap fluide, rapide, dynamique et latin, à la fois autobiographique et politique, loin des clichés de la bomba latina.

Infos pratiques:

“Ana Tijoux”: le samedi 25 août à partir de 20h au California Plaza, 350 South Grand Avenue, Los Angeles. Gratuit. Plus d’informations ici. Le dimanche 26 août à partir de 20h à la Constellation Room de l’Observatoire, 3503 South Harbor Boulevard, 92704, Santa Ana. 15$. Plus d’information ici. Réservation des billets ici