Les “Américains accidentels” reçoivent le soutien de Macron

Le dossier des “Américains accidentels” est remonté jusqu’au sommet de l’Etat. Emmanuel Macron s’est fendu d’une lettre, datée du 2 juillet, dans laquelle il assure le député LREM et responsable du groupe des Marcheurs à l’Assemblée nationale Richard Ferrand de l’attention qu’il porte à ce sujet.

La lettre a été récemment rendue publique par l’Association des Américains Accidentels (AAA).

Le chef de l’Etat indique dans sa missive que la France entreprend des “démarches diplomatiques résolues” afin que le “statut atypique” de cette population d’Américains malgré eux soit reconnu par les autorités américaines et que des solutions soient trouvées pour lui venir en aide.

Depuis l’application en France de la loi américaine FATCA, qui vise à lutter contre l’évasion fiscale, les “Américains accidentels”, des individus nés aux Etats-Unis mais qui n’y ont vécu qu’une très courte durée, se retrouvent à devoir payer des sommes parfois astronomiques au fisc américain.

Emmanuel Macron rappelle dans la lettre qu’une délégation s’est rendue à Washington en mai pour régler ce dossier. “Le dialogue se poursuit et croyez bien que j’y reste attentif“, écrit-il. Début juillet, c’est le Parlement européen qui mettait les pieds dans le plat en votant une résolution invitant le conseil européen et la commission européenne à prendre des mesures pour protéger les “Américains accidentels”.