Les Amazones d’Alexandre Debanne débarquent en Californie

This is girl power” , clame Alexandre Debanne, le fondateur et présentateur du Raid Amazones. Du 12 au 20 novembre, pour la quinzième édition, il débarque avec 263 femmes dans un lieu qu’il apprécie particulièrement : la Californie. “Ici, les gens deviennent des stars. Je veux que cette aventure en devienne une.

Depuis 15 ans, les participantes du Raid Amazones se sont dépassées sur plusieurs territoires : Kenya, Sri Lanka, Mayotte, Cambodge… “Normalement, nous amenons les filles dans des pays exotiques. C’est la première fois que nous le faisons dans un pays moderne” , reconnait Alexandre Debanne qui sera entouré d’une équipe technique de 60 personnes.

Mais le programme n’en sera pas moins spectaculaire. Durant 8 jours, les 98 équipes vont enchaîner les épreuves : trek à Pioneertown, VTT dans le canyon d’Anza Borrego, canoë à Salton Sea, course dans Joshua Tree… “Anza Borrego, ça t’évite le voyage sur Mars” , glisse Alexandre Debanne. Bref, des litres de sueur vont être déversés par ces compétitrices qui se préparent depuis un an. ” Les participantes vont aussi apprendre à jouer au baseball et faire du “line dancing”” , ajoute le présentateur.

Pour pouvoir profiter de ces vues imprenables, l’équipe organisatrice a dû redoubler d’efforts, l’accès aux parcs d’Etat et nationaux nécessitant des dérogations. Ils ont notamment obtenu les autorisations nécessaires pour pouvoir privatiser le campement de Joshua Tree, et offrir une nuit à la belle étoile aux participantes. “Mais il n’y aura pas de compétition dans le parc national. Les participantes vont courir au profit d’associations” , stipule le présentateur, qui officie désormais sur Motors TV où il anime une émission sur les voyages motorisés. “Depuis mon accident de moto il y a plusieurs années, je ne fais que ce que j’aime.

C’est pour cela qu’il organise le Raid Amazones. Il en a eu l’idée après avoir participé à un raid aventure mixte, ouvert aux jeunes des cités. “Nous les avons amenés dans la jungle de la Guyanne française. Au bout de quelques jours, les fortes têtes nous imploraient de rentrer. Et ce sont les filles qui ont pris les devants. Elles m’ont épaté” .

Organisée en collaboration avec l’office Visit California, cette aventure sera une première aux Etats-Unis pour la majorité des participantes. “La France est un marché stable, avec 441.000 visiteurs en 2015” , se félicite Caroline Beteta, la directrice de Visit California. “Cette émission va permettre à nos pays de mieux se connaître” , complète Christophe Lemoine, le consul général de France, qui accueillait la conférence de presse de présentation de l’évènement la semaine dernière à LA.

Ce n’est pas Alexandre Debanne qu’il faudra convaincre : “quand j’étais petit garçon, je rêvais des Etats-Unis. J’étais bercé par les films américains et les cowboys. Même si je viens souvent aux Etats-Unis, cette aventure va me reconnecter à mes souvenirs.

Diffusé sur BFMTV toutes les semaines, le Raid Amazones met en avant des femmes fortes. “Il y a une véritable entraide entre les filles, pas de plaintes. Elles sont comme des Marines” , compare Alexandre Debanne, qui connaît toutes les fidèles de l’aventure. Il espère bien que ses Amazones voleront la vedette aux stars de Hollywood.