Alcatel-Lucent ferme son incubateur à Plano

Alcatel-Lucent ferme son incubateur à Plano dans le nord du Texas, selon le Dallas Morning News. Cela faisait deux ans que l’entreprise française disposait de ce tremplin pour startups, nommé Gravity Center.

Aux côtés d’AT&T et de Texas Instruments, Alcatel-Lucent figure en effet parmi les fleurons des télécoms de la « Silicon Prairie » texane. L’incubateur de Plano « offrait des espaces de bureaux gratuits, accueillait des évènements professionnels et démontrait que l’activité des startups s’étendait au-delà de Dallas », rappelle le Dallas Morning News. Début juillet, AT&T a repris possession du site, dont il était propriétaire. Mais l’opérateur américain « ne reprend pas le Gravity Center », explique Denise Panyik-Dale, porte-parole d’Alcatel-Lucent, qui a récemment annoncé un vaste plan mondial de cession d’actifs. 

Cette dernière précise que le programme reste en place, même si le lieu disparaît, puisqu’Alcatel-Lucent a proposé aux startups hébergées par le Gravity Center de rejoindre le tout nouveau Dallas Entrepreneur Center (DEC), une pépinière du Design District dont l’entreprise est partenaire. Alcatel-Lucent reste en effet présente aux côtés des startups par le biais du programme NG Connect, signale Denise Panyik-Dale.

Néanmoins, cette fermeture intervient dans un contexte morose pour la région. « Les montants investis en capital-risque dans les startups et les jeunes entreprises du Nord du Texas ont atteint leur plus bas niveau depuis 17 ans l’année dernière », rappelle le Dallas Morning News en citant des chiffres du rapport MoneyTree de PricewaterhouseCoopers et la National Venture Capital Association.