Ados enceintes: les USA restent les plus forts

C’est historique. En tombant à 34 pour mille à l’issue de deux décennies de baisse continue, le taux de natalité chez les femmes âgées de 15 à 19 ans aux Etats-Unis a atteint son plus bas niveau depuis la création de l’indicateur, en 1940, selon le Center for Disease Control. En effet,  le chiffre a chuté de 44% depuis un pic de naissances en 1991, et il est de 64% inférieur au niveau record enregistré lors du baby boom de 1957 à 96,3 naissances pour 1 000. Meilleure utilisation des moyens de contraception par les adolescents, abstinence accrue… Les raisons avancées sont variées.

Si la natalité chez les adolescentes américaines baisse, elle reste très au-delà de celle des jeunes françaises, qui s’élève à un peu plus de 10 pour mille, selon des chiffres des Nations Unies de 2009. Comme les naissances chez les femmes adultes baissent aussi aux USA, la part des jeunes filles (moins de 19 ans) parmi les mères états-uniennes se maintient à 10 %, un taux parmi les plus élevés des pays développés. En France, ce chiffre ne dépasse pas 4 %.