À New York, Emmanuel Macron en VRP du bilinguisme (devant Patti Smith)

crédit: Joe Laronga / Graduate Center, CUNY

En savoir plus


Le site du fonds bilingue

Vous faites oeuvre de civilisation“. Les supporters de l’éducation bilingue n’auraient pas pu rêver plus bel adoubement. Emmanuel Macron a officiellement lancé, mercredi, un “fonds pour l’enseignement bilinguedestiné à soutenir les programmes français-anglais qui ont vu le jour dans les écoles publiques américaines. Il l’a fait devant l’artiste Patti Smith, qui effectue actuellement une série de concerts à New York ainsi que la promotion de son nouveau livre, et le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer lors d’une brève cérémonie au Graduate Center, CUNY.

Si le cosmopolitisme a un sens, il passe par le multilinguisme, et non pas la domination d’une langue sur les autres, ce qui finit en quelque sorte par réduire les imaginaires à un seul imaginaire“, a expliqué le président, volontiers philosophe pendant son intervention.

La promotion de ce nouveau fonds bilingue fait écho à la promesse du candidat Macron de rouvrir les classes bi-langues en France, ces cursus où les élèves étudient deux langues en parallèle à partir de la 6ème.

Le fonds, monté par la fondation FACE et les Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, doit permettre à de nouveaux programmes bilingues de voir le jour et aux filières existantes de se renforcer, à l’heure où la bilinguisme connaît un regain d’intérêt. Depuis 2005, le nombre de ces programmes, où l’enseignement est partagé entre le français et l’anglais, est passé de 134 à “plus de 150” aujourd’hui, selon l’Ambassade de France.

Quatre cent mille dollars seront ventilés chaque année pendant cinq ans: 150.000 dollars par an de bourses attribuées aux écoles à la suite d’un appel à projets lancé le 18 septembre; 70.000 dollars de bourses pour aider les écoles à accueillir des assistants de langue de France (l’appel à projets sera ouvert fin octobre); et 180.000 dollars attribués sous forme de bourses aux étudiants qui souhaitent se former à l’enseignement bilingue, un point crucial quand on sait que trouver des enseignants qualifiés est difficile.

Emmanuel Macron a promis que l’Etat “fera tout pour encourager” l’initiative, en facilitant les “échanges pédagogiques” et le partage des “méthodes d’enseignement“. Mais pas question de mettre la main à la poche. Les 1,4 million de dollars levés pour financer le fonds l’ont été essentiellement auprès de grandes entreprises, d’organisations éducatives et de généreux donateurs, comme Best Buy et son PDG français Hubert Joly, Chanel et Whole Foods. L’objectif de levée de fonds pour 2017-2020 est de 2 millions de dollars. “Je sais que par ce fonds vous apprendrez à des tas d’enfants une langue. C’est le lien le plus intime, le plus fort qui puisse exister”.

Voir la cérémonie ici:

 

En savoir plus


Le site du fonds bilingue