A Miami, “on ne voulait pas faire une association franco-française”

Benoît Duverneuil (3ème en partant de la gauche) et l'un des fondateurs du centre.

infos pratiques

 

Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes

2608 SW 189th Avenue, 33029 Miramar FL

Site ici

Depuis la fermeture de l’Alliance française de Miami en 2013, Benoit Duverneuil (chemise bleue ci-dessus), jeune entrepreneur expatrié en Floride, se bat pour créer un lien entre toutes les communautés francophones de la région.

Après deux ans de rencontres avec des partenaires et de recherches de fonds, le Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes a enfin ses locaux et son site internet, synonyme de son lancement officiel.

Quand l’Alliance française de Miami a mis la clé sous la porte, “toute la communauté française était profondément atteinte, témoigne Benoît Duverneuil, président du centre. On a tout de suite eu cette envie de relancer quelque chose, poursuit-il, mais on trouvait tellement dommage de faire une association franco-française alors qu’en Floride il y a énormément de francophones non-français comme les Haïtiens ou les Québécois” .

Aider les entreprises et la jeunesse

Ce Centre n’est pas une alternative à une possible future Alliance française, insiste Armande Gille, directrice des relations extérieures, mais un projet complémentaire. Outre cours de français et activités culturelles francophones, le centre offrira par exemple des cours de créole.

Le centre propose aussi un accompagnement bénévole d’une quinzaine d’entreprises francophones pour les aider à s’implanter durablement aux États-Unis. “Nous nous proposons d’aider ces entreprises à consolider leur business plan, à organiser leur force de vente, mettre en place une stratégie efficace, etc. Avec ça, nous proposons une offre de développement économique avec de vrais diagnostics et on essaye de mettre en place un accélérateur francophone qui agirait comme accélérateur des start-ups mais aussi comme une vitrine” .

Sur le plan social, le groupe a aussi mis en place un fonds de solidarité permettant d’accompagner ceux qui sont dans des situations critiques, loin de leur pays d’origine. Il organise des rencontres (notamment sportives) entre les jeunes francophones de la région et, via les partenariats avec le Centre de la Francophonie des Amériques (basé au Quebec), leur donne accès à des radios francophones, des concours ou encore des bourses de mobilité.

Donner plus de poids aux communautés francophones

“Dans un pays comme qui fonctionne uniquement sur le communautarisme, ce genre d’initiative a aussi pour ambition de donner plus de poids aux communautés francophones, dans toutes les démarches” , résume Armande Gille.

Si vous n’êtes pas encore membre, il est facile de le devenir. Entièrement gratuite, l’adhésion au centre donne aussi accès à une bibliothèque numérique et un annuaire d’entreprises francophones.

infos pratiques

 

Centre de la Francophonie de Floride et des Caraïbes

2608 SW 189th Avenue, 33029 Miramar FL

Site ici