À Miami, les associations françaises viennent en aide aux plus démunis

associations françaises
Roger Pardo et plusieurs membres de la FIPA distribuent des repas aux familles dans le besoin à Miami © Grégory Durieu

Face à la crise sanitaire, de nombreuses associations françaises de Miami se mobilisent. La French International Program Association (FIPA), l’association des parents d’élèves du programme français enseigné dans cinq écoles publiques de Miami, a notamment effectué mardi 5 mai, pour la seconde fois, une distribution de repas chauds aux familles dans le besoin dans une école du quartier d’Overtown.

« Aujourd’hui de nombreux parents ont perdu leur emploi et n’arrivent plus à nourrir leur famille, c’est donc une grande satisfaction de pouvoir leur venir en aide », annonce, très ému, Roger Pardo, le président de la FIPA qui est à l’initiative de cette distribution menée aux côtés d’Alberto Carvalho, le directeur des écoles publiques du comté de Miami-Dade. « Chaque année nous recevons son soutien pour le cursus « French International Studies Program », un programme en français dispensé dans plusieurs écoles de Miami, il est donc important, en cette période et à notre niveau, de lui rendre la pareille », ajoute Roger Pardo qui prévoit de renouveler l’opération chaque mardi et vendredi, en fonction des dons que son association arrivera à récolter.

Pour cette distribution solidaire, une centaine de repas complets, de l’entrée au dessert, ont été concoctés par Frédéric Joulin, le chef du restaurant Semilla à Miami Beach. « Entraide et solidarité sont les maîtres-mots en cette période inédite », indique le Français qui prépare également chaque semaine plusieurs dizaines de repas pour l’association Saint Vincent de Paul qui vient en aide aux personnes les plus démunies. « Généralement, une vingtaine de familles poussent la porte de cette association, mais aujourd’hui je vois plus d’une centaine de personnes faire la queue avec des enfants devant l’établissement, ça me fend le coeur. Malgré mes problèmes personnels, je ne m’apitoie pas sur mon sort et je continue à me battre en essayant également d’aider les autres », raconte le chef français qui s’apprête à livrer une cinquantaine de repas au personnel soignant du Mount Sinai Medical Center de Miami Beach à l’occasion de la fête des mères ce dimanche 10 mai.

Dans cet élan de solidarité, d’autres associations françaises de la ville ont également apporté leur soutien au district scolaire du comté de Miami-Dade en rassemblant des dons permettant de financer plus d’un millier de repas. C’est le cas notamment de l’Union des Français de l’Étranger de Floride (UFE), la section Floride-Caraïbes du Comité national des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCE), la Chambre de Commerce Franco-Américaine de Floride (FACC), l’Alliance Française Miami Metro ou encore Miami Accueil. Aux côtés de Laurent Gallissot, le consul général de France à Miami, ces associations françaises ont effectué leur première distribution solidaire le dimanche 3 mai pour des familles et des enfants recevant d’ordinaire des repas gratuits à l’école.

Grâce à ces nombreuses initiatives, le district scolaire du comté de Miami-Dade a déjà offert plus d’un million de repas aux familles dans le besoin depuis le début du confinement.