8 formules pour écrire le parfait e-mail pro en anglais

photo : Burst / Pixnio

En anglais comme en français, faire des fautes de langue ou utiliser des formulations maladroites dans un e-mail est l’assurance de faire chou blanc. Voici cinq phrases qui vous donneront l’air d’un(e) véritable english-speaker — au moins virtuellement.

  1. I hope this email finds you well.

Une formule d’introduction sobre et idiomatique qui fonctionne à tous les coups. L’expéditeur s’enquiert de la santé de son interlocuteur sans trop en faire. Un classique de la politesse online.

2. Keep me in the loop.

Une expression très usitée dans le monde professionnel pour demander à quelqu’un de vous tenir au courant sur tel ou tel sujet. D’un niveau de langage plutôt relâché, elle est cependant à déconseiller si vous vous adressez à un supérieur hiérarchique ou s’il s’agit d’un “cold e-mail” (si c’est la première fois que vous contactez cette personne).

3. Please find attached (enclosed pour un courrier postal) my resume/the file you asked for.

Un indispensable en cas de demande de stage ou d’emploi !

4. I look forward to hearing from you.

Une façon traditionnelle de signifier à votre interlocuteur que vous attendez une réponse de sa part. Alerte grammaire : la forme verbale “look forward to” est toujours suivie d’un verbe en -ING.

5. Should you have any questions, feel free to call me.

Should you…” est une tournure de phrase idiomatique qui peut se traduire par “en cas de” et peut s’utiliser dans différents contextes. Avec “feel free to…” (“N’hésitez pas à…”), vous mettrez votre interlocuteur un peu plus à l’aise et créerez les conditions d’un échange.

6. I’ll get back to you on that.

Encore un grand classique. Il s’agit ici de dire que vous reviendrez vers votre interlocuteur avec plus d’information.

7. Shoot him an email.

Pourquoi dire “send him/her an email” quand vous pouvez utiliser le verbe (un peu violent, certes) “shoot”. Il est plus familier que “send”.

8. I’m moving x to bcc

Vous voulez signifier à votre interlocuteur que vous passez un destinataire en copie en bcc, c’est l’expression à utiliser.