6 romans pour mieux comprendre l’histoire des Etats-Unis

La couverture du "Great Gatsby"

Pour se plonger dans l’histoire des Etats-Unis, il y a les livres d’histoire bien sûr, mais aussi les romans. Que vous souhaitiez en savoir plus sur la conquête de l’Ouest, sur la Grande Dépression ou sur l’esclavage, voici six classiques américains à dévorer de toute urgence.

The Absolutely True Diary of a PartTime Indian (Le premier qui pleure a perdu)

Très facile à lire puisque écrit pour les jeunes adultes, The Absolutely True Diary of a Part-Time Indian raconte l’histoire vraie d’un jeune indien sans espoir cantonné à sa réserve de Spokane dans l’Etat de Washington. L’auteur y décrit l’horreur des réserves indiennes, ces territoires réservés aux tribus décimées par l’isolement, la pauvreté et l’alcoolisme. La vie du jeune Arnold bascule le jour où il décide de quitter son clan pour aller étudier dans une école de “blancs” à 30 miles de chez lui. L’auteur y raconte avec beaucoup d’humour mais de gravité le racisme dont il est victime et son déchirement entre le sentiment de trahir les siens et celui de vouloir s’en sortir.

To Kill a Mockingbird (Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur)

On ne présente plus ce classique de la littérature américaine publiée par Harper Lee en 1960. Le récit, qui mélange fiction et réalité, prend place dans une petite ville d’Alabama pendant la Grande Dépression. L’auteure rentre dans la peau d’une petite fille nommée Scout. Son père, l’avocat Atticus Finch, se retrouve commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Le roman dépeint à travers les yeux d’une enfant la réalité d’un Etat alors ségrégationniste, et la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis. To Kill a Mockingbird a reçu le prix Pulitzer de meilleure fiction en 1961.

Little House on the prairie (La petite maison dans la prairie)

Mondialement connue depuis la diffusion du feuilleton télévisé du même nom, cette série de neuf livres se base sur l’enfance de l’auteure Laura Ingalls Wilder à la fin du XIXème siècle. Sa famille quitte un beau jour les plaines du Wisconsin pour des terres plus vertes à l’ouest. Entre la campagne du Kansas où ils seront délogés par les Indiens, à Walnut Grove dans le Minnesota où les récoltes sont maigres, jusqu’au Dakota du Sud où l’hiver est extrêmement rude, la famille tente de survivre et raconte ainsi la vie des pionniers de la conquête de l’Ouest.

Dances with wolves (Danse avec les loups)

Vous avez certainement vu le film, mais avez-vous lu le roman dont il est inspiré ? Dance with wolves, de Michael Blake, est sorti en 1988. C’est l’histoire de John Dunbar, soldat blanc pendant la Guerre de Sécession, qui se retrouve en poste dans l’ouest sauvage. Par une série de circonstance, il rejoint les Indiens Comanches. Une plongée aussi magnifique qu’haletante dans la vie de l’Ouest américain au XIXème siècle, aux bordures de la civilisation.

The Great Gatsby (Gatsby le magnifique)

Voici encore un grand classique de la littérature américaine. Dans ce troisième roman de sa carrière, sans doute son chef d’oeuvre, F. Scott Fitzgerald nous plonge dans l’histoire d’amour passionnée entre le richissime Jay Gatsby et la belle Daisy Buchanan sur fond des grandes fêtes et de l’insouciance des années folles. Retrouvez la frénésie du New York de l’entre deux-guerres et les fastueuses soirées organisées par Gatsby sur Long Island.

In Cold Blood (De Sang Froid)

C’est sans doute le plus beau livre de Truman Capote. L’auteur et journaliste quitte New York pour enquêter sur une fait divers sordide dans une petite ville sans histoires du Kansas en 1959: le massacre de la famille Clutter, dans sa ferme, par deux individus. Dans ce roman basé sur des faits réels, adapté plusieurs fois au cinéma, l’auteur reconstitue le crime, suit le procès et s’entretient avec les tueurs pour brosser un portrait vivant des criminels et de la violence de la société américaine à l’époque.

Maxime Aubin et Alexis Buisson