8 endroits incontournables du San Francisco LGBT

San Francisco reste la ville la plus gay des Etats-Unis. Depuis les années 1950, son histoire est étroitement liée à celle de la communauté LGBT. Virée dans ce San Francisco arc-en-ciel en huit adresses.

City Lights bookstore
Fondée en 1953 par le poète Lawrence Ferlinghetti, cette librairie et maison d’édition de North Beach fait les gros titres de la presse en 1956, quand son fondateur est poursuivi en justice pour la publication du poème d’Allen Ginsberg Howl: Ginsberg y décrit sans détours des pratiques homosexuelles, ainsi que les hallucinations que lui provoquent la prise de stupéfiants. Ferlinghetti est accusé de diffuser du contenu obscène, mais plaidant la liberté d’expression garantie par le Premier amendement, il est finalement acquitté en 1957. City Lights a gardé ce côté underground, avec des rayonnages de livres sur trois étages. Parmi eux, Howl figure encore en tête des ventes. 261 Columbus Avenue. Site.

Castro Camera
De 1973 à 1978, ce magasin de photo est tenu par Harvey Milk, qui en a aussi fait son QG de campagne lors de ses quatre tentatives successives pour être élu au poste de superviseur à la mairie de San Francisco. Harvey Milk fut le premier homosexuel ouvertement déclaré à remporter une élection municipale aux Etats-Unis. Surnommé “le maire du Castro”, il a beaucoup oeuvré pour dynamiser ce quartier. Porté par la communauté gay, il a finalement remporté un siège de superviseur en 1977. Son mandat sera de courte durée, puisqu’il sera assassiné moins d’un an plus tard. Le film “Milk” (2008) a été tourné en partie dans le magasin d’Harvey Milk, dont l’intérieur a été recréé pour l’occasion. Il abrite désormais le Human Rights Center. Quelques souvenirs du film y sont visibles. 575 Castro St.

City Hall

Le 27 novembre 1978, Dan White, ex-superviseur (l’équivalent de conseiller municipal), abat de plusieurs balles le maire de San Francisco, George Moscone, et Harvey Milk. En désaccord avec le reste de l’équipe municipale, White avait donné sa démission au maire Moscone. Revenant sur sa décision, il essaie de convaincre ce dernier de lui redonner son poste. Moscone s’y oppose fermement, White tire quatre balles sur le maire, dont deux à bout portant. Il abat ensuite Harvey Milk dans son bureau de cinq balles. Dan White plaidera l’instabilité mentale due à une consommation excessive de junk food, et n’écopera que de cinq ans de prison. En février 2004, les premiers mariages homosexuels sont célébrés au City Hall. La façade du bâtiment se pare de couleurs arc-en-ciel la semaine précédant la Gay pride. 1 Dr Carlton B Goodlett Pl. Site.

Gilbert Baker Memorial Rainbow Flag
Le gigantesque drapeau arc-en-ciel qui flotte à l’angle de Castro et Market est, depuis 40 ans, le symbole de la communauté LGBT. Créé en 1978 par l’activiste san franciscain Gilbert Baker, il comprend six bandes de couleur, chacune ayant une signification particulière: le rouge représente la vie, l’orange la guérison, le jaune le soleil, le vert la nature, l’indigo la sérénité et le violet l’esprit. Angle Castro et Market, San Francisco, CA 94114.

GBLT Historical Society
Ce musée est une étape essentielle pour comprendre l’histoire de la communauté LGBT de San Francisco. La collection permanente rassemble de nombreux objets et témoignages d’une époque pas si lointaine, quand l’homosexualité était perçue comme un vice. L’activisme de cette communauté, ainsi que l’exubérance des années 1970 y sont bien décrits. De nombreuses expos temporaires sont également présentées, et les bénévoles qui tiennent le musée se font toujours un plaisir de partager leur savoir et leurs anecdotes avec les visiteurs. 4127 18th Street. Site.

AIDS Memorial
En plein coeur du Golden Gate Park, un petit écrin de verdure est dédié aux victimes du sida et aux familles et amis qui souhaitent se recueillir ou se ressourcer. C’est le premier mémorial de ce genre à avoir été créé aux Etats-Unis, en 1991. Nancy Pelosi Drive at Bowling Green Dr. Site.

Oasis
Le temple des spectacles de drag queens dans SOMA: fondée par D’Arcy Drollinger et Heklina à l’emplacement d’anciens bains-douches gays, l’Oasis propose des spectacles irrévérencieux plusieurs fois par semaine. L’endroit se transforme aussi en club, et propose aussi des combats de boxe féminins. Tout un programme! 298 Eleventh St. Site.

Castro Theater
Un des monuments du Castro, dont la façade baroque est visible de loin: inauguré en 1922, ce cinéma est très prisé pour ses “sing-along”, ces films pendant lesquels les spectateurs sont invités à reprendre en choeur les chansons. Le festival du film gay et lesbien s’y tient chaque année. 429 Castro St. Site