6 choses à savoir sur le parking à Los Angeles

Consignes de stationnement à L.A

On parle des embouteillages à L.A, mais que fait-on de sa voiture une fois arrivé à destination ? Quelques règles de stationnement à suivre.

6. Les panneaux

pancartes

Ils indiquent le temps et les périodes pendant lesquelles il est possible de stationner. Comprendre si l’on a le droit de se garer est un exercice mental parfois exigeant. Il faut recouper toutes les informations indiquées sur les panneaux superposés les uns aux autres. Soyez méthodique : lisez tout, assurez-vous que vous n’êtes ni dans les jours, ni dans les horaires interdits, et que le temps autorisé de stationnement correspond à celui de votre rendez-vous. Car celui qui laisse son véhicule plus longtemps que prévu risque d’en être pour ses frais. Sachez que les policiers marquent d’une croix blanche un pneu de votre voiture et n’hésitent pas à verbaliser si le véhicule est toujours là à leur 2eme passage une fois  le temps écoulé.

5. Les trottoirs

trottoir

Ils peuvent se substituer aux pancartes pour expliquer les règles de stationnement. Et là, soulagement,  on passe du texte à la couleur! Le rouge est un « big no, no » . Interdit de s’arrêter sur ces portions de trottoir : elles restent dégagées pour des raisons de sécurité, et on ne plaisante pas avec ça. Le jaune autorise à s’arrêter pour déposer quelqu’un, c’est tout ! Sans couleur : on peut se garer. Parfois, une limite de temps est marquée sur le trottoir. Sinon se fier aux fameux panneaux cités ci-dessus

4. Les parkings

parking

Il existe trois sortes de parkings :

  • Ceux à tarif unique à la journée, situés en surface et généralement dans des lieux touristiques (Hollywood, Venice Beach..). On paye à l’entrée directement à la personne qui a loué l’espace. Le prix peut varier en fonction des événements prévus dans le quartier (entre 10 et 30 $);
  • les grands parkings commerciaux,  très vastes, où l’on paye à l’heure;
  • les places de parking assignées à des restaurants et des magasins. Généralement 15 minutes de stationnement sont autorisées pour les petits magasins où le nombre de places est réduit. Là aussi, éviter les abus: les gérants des boutiques appellent régulièrement la fourrière (“tow away”) pour se débarrasser des indélicats. Le prix à payer: environ 200 dollars, plus 20 dollar par jour de consigne.

3. Les parcmètres 

parking meter

Payables par pièces ou cartes. Remettre de l’argent une fois le temps écoulé n’est pas autorisé, mais dans les faits la pratique est tolérée.

2. Certains usages de stationnement

compact

Dans un parking :  les places indiquées « compact » sont réservées aux voitures les plus petites.  Il est aussi exigé de se garer en marche arrière pour faciliter la circulation. La deuxième règle est plus stricte que la première.

Dans la rue : lors d’un stationnement en pente, il faut orienter ses roues de façon à ce que la voiture se heurte au trottoir si les freins se desserrent. (exemple: les roues tournées vers l’extérieur lorsque l’on se gare face à la pente). Le reste du temps, se garer parallèlement au trottoir, à une distance maximum de 18 pouces (45,7cm)

1. Valet

valet parking

Enfin, si toutes ces règles vous dépassent, une solution : céder vos clefs de voiture à un service valet qui, moyennant le prix d’une place de parking et un pourboire, stationnera votre véhicule et vous l’apportera au moment de partir.