5 “day trips” autour d’Austin

Activités de plein air, musées, barbecue, artisanat, exploitations viticoles… Cet été, explorez les alentours d’Austin. Voici cinq idées de destinations pour une virée pour la journée.

Dripping Springs. Distance d’Austin : 24 miles

La bourgade de Dripping Springs est en plein boom. Bénéficiant du dynamisme économique d’Austin et de la région, sa population a doublé depuis 2010. Elle a néanmoins gardé de son charme typique. Auto-proclamée “porte d’entrée du Hill Country“, elle est une destination à part entière. Promenez-vous sur Mercer Street, la rue principale, pour du shopping d’antiquités, de vêtements ou d’artisanat local. Déjeunez sur le pouce à la boulangerie Rolling in Thyme & Dough ou plus copieusement chez Epicure et sa belle carte des vins.

Pour se rafraîchir, direction la fameuse  Hamilton Pool Preserve pour faire trempette. Cette merveille de la nature est constituée d’un lagon au fond d’un cirque rocheux dans lequel se jette une chute d’eau. (Réservation obligatoire). Pour se désaltérer ce n’est pas le choix qui manque puisque les brasseries et distilleries ont explosé dans la région depuis quelques années. On vous recommande Acopon Brewing Co. ou Family Business Beer Co. Pour terminer la journée, rendez-vous au Mercer Street Dance Hall pour danser le two-step avec les locaux.

Wimberley. Distance d’Austin : 38 miles

L’été est en avance cette année et le besoin de se rafraîchir se fait déjà clairement ressentir. Pour cela, direction Wimberley et ses nombreux spots pour la baignade. On recommande notamment le Blue Hole Regional Park. Cette oasis ombragée offre suffisamment d’espace pour faire des longueurs ou se laisser flotter librement, et assez de profondeur pour se balancer des cordes installées à cet effet sur les arbres. A tester également: Jacob’s Well, cavité naturelle creusée dans la roche de quatre mètres de large sur dix de profondeur. La pureté de l’eau en fait un endroit unique et fascinant.

Wimberley est aussi connu pour son artisanat. A voir, les souffleurs de verre de la Wimberley Glassworks qui proposent des démonstrations en direct, ou les galeries mises en avant par la Wimberley Valley Arts & Culture Alliance. A moins que vous ne préfériez admirer la beauté de la nature environnante à 50 km/h suspendu à un fil avec Wimberley Zipline Adventures. Et pour goûter la cuisine locale, rendez-vous au Leaning Pear.

Driftwood. Distance d’Austin : 25 miles

Pour les amateurs de barbecue, il y a bien sûr Lockhart mais il y a aussi Driftwood, qui vous permettra en plus de goûter les vins locaux. Depuis 50 ans, Salt Lick a fait la réputation de la ville grâce à ses viandes fumées. Pas besoin d’en dire plus. Les ribs et les briskets méritent le trajet à eux tous seuls. Pour faire passer tout ça (Salt Lick ne vend pas d’alcool), un petit tour des wineries avoisinantes s’impose avec notamment Driftwood Estate Winery (admirez la vue), la Duchman Family Winery ou Fall Creek Vineyards. A moins que vous ne préfériez quelque chose de plus corsé et souhaitiez découvrir le sotol (alcool d’origine mexicaine proche du mezcal). Dans ce cas, direction la toute nouvelle distillerie Desert Door. Et pour la photo souvenir, arrêtez-vous au Driftwood General Store and Post Office, célèbre pour sa pompe à essence vintage et son signe Texaco.

Seguin. Distance d’Austin : 52 miles

Pour une virée dans le vieux Texas à la découverte du passé, direction Seguin. La bourgade doit son nom à Juan Seguin, un révolutionnaire qui participa à l’indépendance du Texas (donc aucun lien avec la chèvre a priori). Fondée en 1838, elle est connue pour ses monuments en béton, découlant de la forte présence de calcaire dans la région. Au milieu du XIXème siècle, elle était même la ville du pays avec la plus forte concentration d’édifices en béton. A voir donc les bâtiments du centre historique mais aussi le Heritage Museum retraçant les 150 ans d’histoire de la ville et des alentours.

Mais pour un peu de fun, il y a aussi le parc d’attractions de ZDT’s Amusement Park avec son grand huit, ses montagnes russes et son circuit de kart. A tester aussi sur place, Davila’s BBQ, un barbecue texan à l’accent latino, et la Seguin Brewing Company. Il faut aussi mentionner que Seguin est la ville de la plus grosse noix de pecan au monde, commémorée par une statue. Et ça, ça vaut le détour !

San Antonio. Distance d’Austin : 80 miles

La ville fête son tricentenaire cette année avec de nombreux évènements au programme. Une excellente occasion d’aller découvrir ce berceau du Texas. Impossible de ne pas aller voir The Alamo si vous n’avez jamais été à San Antonio. Mythe fondateur du Texas, il est le site historique le plus visité du Texas et permet d’appréhender la culture de cet Etat à part. A compléter par une visite du Witte Museum qui, à l’ occasion du tricentenaire, propose une exposition Confluence and Culture: 300 Years of San Antonio History, qui met en avant le rôle de carrefour des cultures anglaise, espagnole et indienne de la ville. Revivez également la bataille de Fort Alamo en réalité augmentée.

Pour manger un bout, boire un verre ou faire du shopping, rendez-vous au complexe créé autour de la Pearl Brewery (datant de 1883), regroupant des stands de nourriture, de petites boutiques et des marchés fermiers. Le North St. Mary’s Strip, au nord de downtown, offre une alternative. San Antonio est à visiter également pour sa nouvelle scène gastronomique. Encore sous-estimée, elle vaut clairement le détour avec notamment : Range, NOLA Brunch & Beignets, Ming’s Noodle Bar ou Periphery.