4 festivals en plein air à découvrir à Washington

Chaleur étouffante, humidité au plus haut et armée de moustiques en liberté : l’été qui se profile n’est pas forcément la saison la plus plaisante pour les habitants de DC. A moins d’y ajouter une bonne dose de musique, de culture, de fête ? Voici une sélection de festivals en plein air pour profiter des beaux jours dans la capitale fédérale.

1- Au milieu des œuvres d’art

Si vous avez prévu de travailler tout cet été à Washington, voilà votre petite bouffée d’oxygène musicale, votre sas de décompression après une rude semaine, votre porte d’entrée vers le week-end. “Jazz in The Garden” est une vraie pépite. Le festival s’installe tous les vendredis jusqu’à la fin du mois d’août dans les pelouses autour de la National Gallery of Art, au milieu du Jardin des sculptures, au pied du Cheval Rouge de Calder notamment. N’arrivez pas trop tard pour espérer trouver assez de place pour votre nappe, apportez votre propre pique-nique pour éviter la file d’attente au Pavilion Café, qui reste une solution de repli. Et profitez de la sélection qui fait la part belle aux artistes locaux.

Jazz in the garden 600 350

Tous les vendredis soirs du 19 mai au 25 août (de 5pm à 8:30pm), à l’angle de 7th street et Constitution Avenue NW, gratuit. Site.

2- Pour les fans de jazz

Et de 12 ! Pour la douzième année, le DC Jazz Festival, version estivale, se tiendra du 9 au 18 juin. Et pour continuer dans l’avalanche de chiffres, sachez que 300 artistes doivent y participer, dans plus de 40 lieux au total. Au-delà de ses têtes d’affiches, c’est d’ailleurs le point fort de ce festival : faire entendre du jazz un peu partout dans DC, à l’historique Howard Theatre, au sein de l’officiel Kennedy Center et dans des lieux insolites disséminés dans une vingtaine de quartiers différents. On aime aussi la scène installée en plein air du côté du Yards Park, au bord du Potomac. Du 9 au 18 juin, 49 dollars pour une journée de concerts au Yards Park, plusieurs lieux de concert. Site.

3 – Pour célébrer la culture, au sens large (et gratuitement)

Du Smithsonian, vous connaissez sans doute les musées, alignés au bord du Mall. Quelques jours à la fin du mois de juin et début juillet, cette institution sort de ses murs pour le « Smithsonian Folklife Festival », une ode à la culture, sous toutes ses formes. Et ça fait 50 ans que ça dure ! Pour l’édition 2017, c’est le cirque qui est à l’honneur avec des artistes venus de tous les Etats-Unis. Mais des « dance parties » sont prévues tous les jours à 5:30pm pour les amateurs de musique. Et comme toujours avec le Smithsonian, c’est gratuit. Les 29 juin, 4 juillet et du 6 au 9 juillet, gratuit, sur le Mall entre 7th et 12th street NW. Site.

4- Chez George Washington

Mountvernon 6006 350

Si vous avez apprécié votre première visite historique de Mount Vernon, la résidence de George Washington située au sud de DC, vous apprécierez forcément de revenir sur les lieux après la fermeture du musée, juste avant la tombée de la nuit, par une belle soirée de début d’été pour le « Summer Escape at Mount Vernon ». La grande pelouse derrière la propriété est toute à vous pour un pique-nique improvisé (sandwichs et bières locales sont vendus sous une tente à proximité). Et la musique dans tout ça ? L’ambiance est assurée par un groupe qui joue de la musique bluegrass. C’est la bande-son parfaite pour regarder le Potomac qui coule doucement vers l’océan là, juste à vos pieds. Vendredi 9 et samedi 10 juin, 25 dollars la soirée, 3200 Mount Vernon Hwy, Mt Vernon (Virginie). Site.