3 PME françaises et leurs “objets connectés” au CES de Las Vegas

Rafi Haladjian le fondateur de sen.se avec son appareil "Mother" (photo: Virginie Goubier)

C’est parti pour le CES, le salon de l’électronique grand public qui se tient à Las Vegas du 7 au 10 janvier. Trois sociétés françaises seront primées pour leurs produits innovants. Netatmo, Sen.se et Medissimo, toutes 3 dans le domaine des objets connectés.

C’est la grande tendance cette année au Consumer Electronic Show de Las Vegas: les objets connectés ou ce qu’on appelle aussi l’internet des objets. “Ce ne sont pas de nouveaux gadgets mais ce sont les objets de la vie de tous les jours qui deviennent communicants” explique Rafi Haladjian, le fondateur de Sen.se et le créateur de “Mother”. Son robot en forme de poupée russe a attiré toute l’attention lors de la présentation des produits les plus innovants à la presse dimanche soir.

“Mother” enregistre les faits et gestes de toute la famille, grâce à des petits capteurs de mouvements baptisés “cookies” que l’on colle sur n’importe quel objet : la porte d’entrée pour savoir qui rentre à la maison, la machine à café pour contrôler sa consommation ou sur la brosse à dent des enfants pour vérifier qu’ils n’ont pas oublié de mettre du dentifrice.
Un espion à la maison en quelque sorte ? “Ce n’est pas big brother, c’est little mother” se défend Rafi Halidjian en riant. “Aujourd’hui quand vos enfants rentrent de l’école, Google le sait, Orange le sait, EDF le sait, tout le monde sauf vous. Il est temps que nous donnions aux gens le moyen de savoir eux aussi”. Avec la multiplication des objets connectés, l’exploitation des données risque de devenir un vrai casse-tête, d’où l’idée de Sen.se de tous les regrouper et les gérer avec un seul terminal.
Mais au CES, les exposants sont nombreux, plus de 3000 ; et il n’est pas toujours facile de se faire sa place. Alors l’équipe répète inlassablement son argumentaire aux journalistes du monde entier. “C’est essentiel pour nous de venir ici si on ne veut pas rester une petite entreprise française” explique Rafi Halidjian.

Le bracelet connecté June de Netatmo
Le bracelet connecté June de Netatmo

Netatmo, une autre entreprise française, a même choisi de dévoiler son nouveau produit sur le salon : June, un bracelet bijou pour les femmes qui mesure l’exposition au soleil. La PME crée il y a 2 ans a déjà été récompensée au CES pour sa station météo et un thermostat connecté dessiné par Philippe Starck. Le bracelet June vient de recevoir lui aussi un prix dans la catégorie des produits innovants.
“Nos produits sortent du lot, ça nous permet de nous démarquer et de trouver des distributeurs” explique Fred Potter. “L’an dernier, les acheteurs d’Apple sont passé sur notre stand et depuis notre station météo connectée se vend dans tous les Apple Store du monde”.

La 3ème entreprise française a avoir été primée s’appelle Medissimo et propose un pilulier hebdomadaire intelligent. L’appareil qui s’adresse principalement aux personnes âgées ou dépendantes permet de signaler par une alarme sonore et lumineuse le moment et le type de médicament à prendre par le patient. Medissimo a prévu de commercialiser son pilulier connecté en France et aux Etats-Unis courant 2014, et espère trouver sur le salon d’autres distributeurs internationaux.
Netatmo lancera elle son bracelet June au 2ème semestre au prix de 95 euros. La Mother de Sen.se sera disponible au printemps à partir de 199$ pour le terminal et 4 “cookies”.