28 millions de dollars pour la start-up franco-américaine PeopleDoc

Chez PeopleDoc, ce jeudi soir, c’est “grosse soirée”. “On va fêter ca, forcémment”, raconte Jonathan Benhamou, joint par téléphone, depuis la France.

Mercredi 30 septembre, PeopleDoc, sa start-up spécialisée dans la digitalisation de documents RH, a annoncé une levée de fonds de 28 millions de dollars, menée par le fonds parisien Eurazeo. L’année dernière, au mois de mai, PeopleDoc avait déjà levé 17,5 millions de dollars, auprès d’Accel Partners. Avec ce nouveau tour de table, PeopleDoc enregistre un financement de 50 millions de dollars depuis sa création. Bref, c’est du lourd.

Jonathan Benhamou, l’un des deux co-fondateurs, vit habituellement à New York – la start-up y a ouvert un bureau en janvier 2014. Il est rentré à Paris pour l’occasion. “C’est une somme énorme, qui va nous permettre d’accélérer notre développement et de devenir l’un des acteurs RH au niveau mondial”, dit-il.

Après la France et les Etats-Unis, PeopleDoc va étendre son implantation dans d’autres pays : l’Angleterre, le Canada, puis l’Asie, raconte Jonathan Benhamou. “On va aussi doubler nos objectifs en termes de recherche et développement, et accélérer notre recherche de nouveaux clients.” Des recrutements sont prévus aussi bien à Paris qu’à New York.

L’entreprise emploie actuellement 110 personnes, dont trente aux Etats-Unis. Parmi ses 400 clients, figurent des poids lourds comme American Express, Match.com, Vinci ou Daily Motion. PeopleDoc affirme que ses logiciels sont utilisés par 1,5 million de salariés.