“17 filles” ou les folles dérives de l’ennui à Lorient

Agenda


17 filles, de Delphine et Muriel Coulin. Avec Louise Grinberg, Juliette Darche, Roxane Duran. En salle le 21 septembre et en VOD.


Lincoln Plaza, 1886 Broadway.


Plus d'informations ici.

Lieu : Lincoln Plaza

Lycéenne à Lorient, Camille mène une vie insouciante et ennuyeuse avec ses copines bretonnes. Ensemble, elles traînent au parc en fumant des cigarettes, puis elles vont danser sur la plage à la nuit tombée, où elles flirtent nonchalamment avec les garçons. Et puis un jour, Camille tombe enceinte. Au lieu d’avorter, une idée folle lui vient en tête : elle pousse ses amies à suivre son exemple. Utopistes, elles s’imaginent élever leurs bébés collectivement. Ce plan insensé rencontre un succès inattendu, car bientôt, ce sont 17 filles du même lycée qui attendent un enfant.

Inspirée de faits réels qui ont eu lieu dans une petite ville portuaire du Massachussets, l’histoire de 17 filles a été retranscrite par les réalisatrices Delphine et Muriel Coulin à Lorient, dont elles sont originaires. Cette ville tombée complètement en désuétude se prêtait parfaitement au scénario dramatique du film. Dans un endroit léthargique, où leurs perspectives d’avenir sont bien mornes, rien d’étonnant à ce que les jeunes filles cherchent à s’évader de leur quotidien mortifère. “Dans cette ville, soit il pleut, soit ça pue“, commente une ado de la bande au début du film. Les longues séquences qui alternent plan sur plan des images de filles étalées sur leur lit, fixant le mur d’un air vide, donnent rapidement le ton.

Cette décision incompréhensible de tous est dépeinte du point de vue des adolescentes, la caméra se range de leur côté. Si puériles dans leur façon d’être, et pourtant si intelligentes dans leur décision, les lycéennes deviennent attachantes. Leur plongée dans l’âge adulte, amusante au début, bien vite douloureuse et tragique, fascine. Le spectateur est ébahi par le ballonnement progressif et absurde de leurs ventres juvéniles – qu’elles exhibent comme un trophée ou bariolent de coloriages de gamines. Leur lubie déraisonnable ressemble à une passion temporaire d’adolescente : ç’aurait pu être la dernière veste à la mode, mais le dernier accessoire cool à avoir à Lorient, c’est le ventre rond. Difficile pourtant de les prendre de haut tant ces jeunes filles, interprétées par d’excellentes actrices (Louise Grinberg, Roxane Duran), nous semblent sincères.

Les soeurs Coulin signent un premier film talentueux et pas moralisateur pour un sou. Ce drame à fleur de peau est d’une justesse troublante, tant son regard posé sur l’adolescence et le passage à l’âge adulte – si brutal soit-il – est simple et réaliste. Qui n’a pas eu de rêves fous à 17 ans ?

Agenda


17 filles, de Delphine et Muriel Coulin. Avec Louise Grinberg, Juliette Darche, Roxane Duran. En salle le 21 septembre et en VOD.


Lincoln Plaza, 1886 Broadway.


Plus d'informations ici.

Lieu : Lincoln Plaza