10 startups françaises à la conquête de New York

Dans la pénombre de la boîte de nuit glaciale où se tient leur “show case”, ils ont tous des étoiles dans les yeux. Ces jeunes entrepreneurs ne cachent pas leur fascination pour New York et leur envie d’y faire leur trou.

Le voyage d’étude à New York semble être devenu le passage obligé de tout entrepreneur français qui se respecte. Dernier en date, celui de ces 10 startups françaises, qui ont traversé cette semaine l’Atlantique pour un voyage organisé par Effective Capital, une société de conseil et VentureOutNY, une association qui fait la promotion de New York auprès d’entrepreneurs étrangers.

Au programme, une immersion intensive dans l’univers de la Silicon Alley et des rencontres avec des “venture capitalists”. Certaines de ces startups sont déjà bien établies en France et même rentables (comme Sellsy, site de gestion des ventes), d’autres plus vertes. La condition pour être du voyage est d’avoir déjà levé des fonds et disposer d’un produit déjà disponible. Et, surtout, de rêver d’Amérique. “Ce sont toutes des entreprises qui ont besoin de New York dans leur business model” explique Ilan Elbase, co-fondateur de Effective Capital.

Avec un niveau d’anglais qui va, selon les cas, de balbutiant à excellent, les 10 jeunes entrepreneurs se lancent sur la scène pour le traditionnel “pitch” de une minute présentant leur produit, forcément révolutionnaire. En coulisses, une majorité disent leur envie de venir s’installer à New York, pour des raisons qui vont des charges françaises (peu citées) à l’énergie américaine (vantée par tous) ou encore la taille du marché états-unien, seule voie, pensent certains, pour atteindre la rentabilité.

Tour d’horizon de ces 10 jeunes entrepreneurs et de leur rêve américain:

premier article: Bobler