10 films français à voir sur Netflix pour vos soirs d’été

Par ces chaudes journées d’été, pourquoi ne pas rester au frais devant un bon film français. Voici dix films disponibles en ce moment sur la plateforme Netflix US.

1- “My golden days” (“Trois souvenirs de ma jeunesse”)

Réalisé par Arnaud Desplechin avec Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet

Après plusieurs années d’absence, l’anthropologue Paul Dédalus revient dans son pays natal, la France. Dès lors, les souvenirs d’enfance de ce quadragénaire reviennent : un voyage en URSS pendant son adolescence, au cours duquel il avait offert son passeport à un jeune juif désireux de fuir l’empire soviétique, ou bien son histoire d’amour avec Esther, une lycéenne roubaisienne. Trois souvenirs de ma jeunesse a été nommé onze fois aux César et a remporté le prix du meilleur réalisateur.

2- “Valley of love”

Réalisé par Guillaume Nicloux avec Isabelle Huppert, Gérard Depardieu, Dan Warner.

Isabelle Huppert et Gérard Depardieu se retrouvent en Californie, dans la Vallée de la mort, après des années sans nouvelles l’un de l’autre. Un rendez-vous en réalité planifié par Michael, leur fils s’étant suicidé six mois plus tôt. Au cours d’un parcours initiatique, le couple traverse les lieux mythiques que sont Badwater Basin, Dante’s View ou encore Mosaïc Canyon.

3- “La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil”

Réalisé par Joann Sfar avec Freya Mavor, Benjamin Biolay, Elio Germano.

Dactylographe dans une agence de publicité, Dany, une jeune femme peu sûre d’elle, se voit confier un travail de rédaction à rendre le lendemain. Son chef, qui doit se rendre en Suisse en famille le jour même, lui demande de les conduire à l’aéroport. Mais plutôt que de ramener la voiture à son domicile, Dany décide de prendre la route en direction de la Côte d’Azur, sans imaginer l’engrenage infernal qui l’attend.

4- “Mustang”

Réalisé par Deniz Gamze Ergüven avec Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu.

La vie de ces cinq soeurs turques orphelines est prise dans l’étau du patriarcat. Le dernier jour de l’année scolaire, les jeunes femmes s’adonnent à un jeu en compagnie de camarades de classes, lequel dépasse les limites qui leur sont habituellement imposées. Mustang met en scène le combat de ces jeunes femmes prêtes à tout pour défendre leur liberté.

5- “Divines”

Réalisé par Houda Benyamina avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena, Jisca Kalvanda

Dounia vit en banlieue parisienne et ne rêve que d’une chose : réussir et gagner beaucoup d’argent. Avec l’aide de sa meilleure amie, Maimouna, et d’un danseur du nom de Djigui, la jeune femme va gravir les échelons de la criminalité.

6- “The Kidnapping of Michel Houellebecq” (“L’enlèvement de Michel Houellebecq”)

Réalisé par Guillaume Nicloux avec Michel Houellebecq, Luc Schwarz, Matthieu Nicourt.

En 2011, Michel Houellebecq disparaît mystérieusement. Le réalisateur Guillaume Nicloux, qui imagine que ce dernier et ses amis ont été enlevés puis séquestrés, décide de raconter ce scénario imaginaire dans un film. L’écrivain et ses camarades se retrouvent ainsi chez un couple de retraités, où les personnages tissent des liens et les particularités de chacun se révèlent.

7- “Two days, one night” (“Deux jours, une nuit”)

Réalisé par Jean-Luc et Pierre Dardenne avec Marion Cotillard, Fabrizio Rongione.

Après une terrible dépression, Sandra, employée dans une entreprise de panneaux solaires, arrive au terme de son arrêt maladie. Après la réorganisation de l’entreprise, le patron soumet les employés à un dilemme : conserver leur prime de 1.000 euros ou y renoncer pour permettre à la jeune femme de réintégrer l’équipe. Entre révoltes et injustices, Sandra affronte le parcours du combattant pendant deux jours et une nuit.

8- “Girlhood” (Bande de filles)

Réalisé par Céline Sciamma avec Karidja Touré, Assa Sylla, Lindsay Karamoh.

Merieme, jeune adolescente de banlieue discrète et raisonnable, croise le chemin de trois filles libérées de toute convenance. En entrant dans la bande, les perspectives de Merieme se transforment fondamentalement. Ce film est un petit bijou. Il a été acclamé par la critique à sa sortie. Il a reçu deux nominations aux César 2015 et remporté plusieurs prix.

9 – “Being 17” (“Quand on a 17 ans”)

Réalisé par André Téchiné avec Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet Klein, Corentin Fila.

Damien, 17 ans, vit dans une ville des Pyrénées avec sa mère médecin, Marianne. À l’école, il est le souffre-douleur de Tom, l’un de ses camarade de classe. Mais alors que la mère adoptive de ce dernier tombe malade, Marianne décide d’accueillir le garçon sous son toit, modifiant ainsi la relation qu’entretiennent les jeunes hommes.

10- “Young and beautiful” (“Jeune et jolie”) 

Réalisé par François Ozon, avec Marine Vacth, Charlotte Rampling, Géraldine Pailhas. 

En quatre chansons et quatre saisons, “Jeune et Jolie” dresse le portrait d’Isabelle, une Parisienne de 17 ans qui se livre volontairement à la prostitution. Les motivations de la jeune femme, qui ne manque a priori ni d’amour ni d’argent, restent énigmatiques.