Zevs, un graffeur français exposé à NYC

De Zevs, vous connaissez déjà surement les logos dégoulinants de Google, Apple, Chanel ou encore McDonald’s.

Après avoir exposé au Palais de Tokyo ou au Grand Palais, Zevs (prononcez “Zeus”) inaugure sa première rétrospective solo à New York. Cet artiste français, qui tient son pseudonyme du métro parisien qui failli un jour l’écraser, mêle street art et critique acerbe du consumérisme.

S’il travaille désormais entre New York et Zurich, Zevs commence à s’approprier les rues parisiennes dès les années 90. Il s’en prend rapidement aux panneaux publicitaires, en les criblant d’impacts de balles et de trainées de sang (« Visual Attack »), ou en y apposant un provocateur Pay Now (« Visual Kidnapping »).

Mais sa marque de fabrique, c’est indéniablement son procédé expérimental et conceptuel de “liquidation”. En témoigne sa dernière série, « Liquidated Logos », dans laquelle il détourne les symboles cultes de notre société de consommation avec des coulures de peinture.

On retrouve quelques uns de ces logos emblématiques revus et corrigés dans la galerie new-yorkaise. Dans ces oeuvres récentes, Zevs se joue notamment du monde de la finance américaine et du principe du “greed is good » tout en utilisant une esthétique inspirée des thrillers d’Alfred Hitchcock, ou encore du American Psycho de Bret Easton Ellis.

« ZEVS: Liquidated Version »
Du jeudi 24 Février au jeudi 7 Avril

De Buck Gallery
511 25th street, suite 502 (au niveau de la 10ème avenue).
New York NY 10001

Commentaires