Bibliothèque vivante et théâtre-karaoké au festival Crossing the Line

bibliothequeCrédit : Marc Domage / Fanny de Chaillé - La Bibliothèque

Et si vous pénétriez dans une bibliothèque « vivante », dans laquelle chaque livre est une personne vous racontant une histoire.

C’est le concept de la chorégraphe française Fanny de Chaillé, qui présentera son drôle de spectacle du 24 au 26 septembre à la Haskell Library et à la Jefferson Market Library dans le cadre du festival Crossing the Line 2013, organisé par le FIAF du 19 septembre au 13 octobre. Sa programmation vient d’être dévoilée.

Pour cette septième édition, le festival, encense par la critique, voit une nouvelle fois les choses en grand. La programmation, alléchante, résolument avant-gardiste, promet d’intriguer les New-Yorkais. Parmi l’ensemble des manifestations, on retiendra celle d’Annie Dorsen avec son « Spokaoke » le 21 septembre au Karaoke Cave, un théâtre participatif qui invite les spectateurs à chanter des textes connus ou non comme dans un karaoké.

L’ouverture du festival aura lieu le 19 septembre au FIAF avec un duo d’artistes français : Xavier Veilhan et Eliane Radigue présenteront « Systema Occam ». Le spectacle commence par une installation sensorielle où des artistes raniment des objets inanimés. Puis, une pièce de la compositrice Eliane Radigue sera jouée par le harpiste britannique Rhodri Davies.

Dès le lendemain et jusqu’au 22 novembre, la photographe française Martine Fourgeron présentera sa nouvelle exposition « Teen Tribe » à The Gallery at Hermès dans laquelle elle explore toutes les étapes de l’adolescence en photographiant ses jumeaux et leurs amis.

Côté danse, une multitude d’artistes venus des quatre coins du monde présenteront des œuvres originales. Du 25 au 26 septembre, Boyzie Cekwana et Panaibra Canda, deux danseurs africains, présenteront « The Inkomati (dis)cord » au New York Live Arts, un spectacle qui explore la situation postcoloniale du continent africain. Le spectacle « Passage à l’Acte », qui réunit le plasticien français Philippe Ramette et la chorégraphe Fanny de Chaillé, s’organise comme une installation de pièces chorégraphiées. Les spectateurs sont invités à circuler d’œuvre en œuvre, comme dans une galerie d’art. Rendez-vous du 26 au 28 septembre à la galerie The Invisible Dog à Brooklyn. Enfin, Bouchra Ouizguen présentera « Ha ! » les 27 et 28 septembre au New York Live Arts. La danseuse marocaine s’associera à trois chanteuses traditionnelles de l’Aïta pour une chorégraphie sur le thème de la folie, le tout, inspiré du poète iranien Djalâl ad-Dîn Rûmî.

Crédit : Marc Domage / Fanny de Chaillé – La Bibliothèque

 

Commentaires