« The Ungovernables »: l’art rebelle au New Museum

Née entre le milieu des années 70 et celui des années 80, la cinquantaine d’artistes présentée dans l’édition 2012 de la triennale du New Museum appartient à la génération issue du mouvement des droits civiques et des indépendances. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais exposé aux Etats-Unis.

L’exposition « The Ungovernables », qui se déroule jusqu’au 22 avril, évoque l’anarchie et la résistance organisée issues des concepts de désobéissance civile et d’autodétermination, mais aussi les limites et le potentiel d’une génération. De nombreuses œuvres présentées sont éphémères, in situ, ou encore performatives. Parmi elles, les sculptures de l’Argentin Adrián Villar Rojas (photo ci-contre). Faits d’argile, ses travaux nous rappellent l’inévitable retour des idées et des objets à la poussière, mais que cette même poussière peut-être transformée à nouveau. Autre artiste exposée : la Canadienne Julia Dault fait des installations à base de formica et de plexiglas. Ces œuvres, soumises aux contraintes uniques du lieu d’exposition et des matériaux utilisés, ont vocation à être éphémères.

Infos pratiques: 

“The Ungovernables” – du 15 février au 22 avril au New Museum, étages 2, 3, 4, 5 et Lobby Gallery - 235 Bowery, New York, NY 10002 - 212.219.1222 www.newmuseum.org


Commentaires