Sondage exclusif: Corinne Narassiguin (PS) en tête du premier tour

Le parachutage de Frédéric Lefebvre, candidat officiel de l’UMP, soutenu par tous les leaders du parti, a toujours du mal à passer dans une circonscription pourtant nettement ancrée à droite. C’est le principal enseignement du sondage exclusif réalisé par l’Institut CSA pour French Morning. Alors que Nicolas Sarkozy a emporté 37,7% des voix lors du premier tour de l’élection présidentielle auprès des Français d’Amérique du Nord, son ancien secrétaire d’Etat n’atteint que la moitié de ce score auprès des sondés (19%).

Corinne Narassiguin, la candidate du Parti Socialiste, bénéficie elle à plein de l’union avec les écologistes (son suppléant est le Vert Cyrille Giraud) et atteint 35% des intentions de vote soit le total des voix de François Hollande (28%) et d’Eva Joly (6,7%).

Mais c’est surtout la division de la droite qui permet à la Mme Narassiguin de disposer d’une avance inattendue dans une circonscription largement marquée à droite. Le total des cinq candidats divers droite et centre-droit (24%) dépasse celui du candidat officiel de l’UMP. Julien Balkany arrive en tête de ces candidats (9%), juste devant Emile Servan-Schreiber (7%) et Antoine Treuille (6%). (Voir l’ensemble des résultats en page suivante). Toutefois, la division de ce vote “anti-Lefebvre” assure dans l’état actuel de l’opinion au candidat officiel de l’UMP de figurer au second tour.

Notoriété

Frédéric Lefebvre pâtit aussi d’une notoriété étonnamment faible pour un ancien membre du gouvernement. Corinne Narassiguin est de loin la plus connue (81% repondant “oui” à la question: Connaissez-vous ne serait-ce que de nom cette personne?), devant Julien Balkany (67%), Emile Servan-Schreiber (62%) et Antoine Treuille (60%). Frédéric Lefebvre n’atteint que 56% de taux de notoriété. Surtout, il est le seul à compter autant de mauvaises que de bonnes opinions (28%) alors que les autres candidats ont un différentiel positif (+ 23% pour Mme Narassiguin, + 21% pour M. Servan-Schreiber, + 18 % pour M. Treuille, + 7% pour M. Balkany). La notoriété et la forte cote de popularité de Corinne Narassiguin sont “des atouts non négligeables en vue des élections législatives” analyse Marek Kubista, chargé d’études à CSA.

- Services -
1
2
PARTAGER
  • Je suis prêt à parier que le résultat sera très loin de ce sondage. C’est une situation nouvelle et la campagne est particulière. Il y a plein de facteurs qui n’ont sans doutes pas été pris en compte pour mener cette étude. Comment expliquer que M. Servan Shreiber dont la candidature datant d’il y a moins d’un mois puisse être monté si rapidement à 7% ? Ridicule. Julien BALKANY sera au second tour. Vous verrez !

  • visiteur

    La campagne commence juste et avec elle la connaissance des candidats et la decouverte des impostures. Voir le sondage ce sera aussi une election en fonction des partis politiques donc un combat de second tour UMP-PS (Lefebvre-Narassiguin)

  • Anna

    L’article note que “Corinne Narassiguin est de loin la plus connue (81% repondant “oui” à la question: Connaissez-vous ne serait-ce que de nom cette personne?)” mais en recevant trois emails de campagne de Mme Narassiguin par semaine, il est evident que beaucoup la connaissent ne serait-ce que de nom!
    En revanche, les autres petits candidats n’ont pas beneficie de cette exposition: avez-vous recu des courriels des “petits candidats”? Moi, non. Le plus revoltant est que j’ai appris que ces-dits petits candidats n’ont pas acces aux mailings lists des francais inscrits sur les listes electorales alors que les grands partis (UMP, PS..), oui. Et ca, outre que cela soit anti-democratique au possible, on ne peut negliger que cela impact l’acces a l’information et la popularite de certains candidats. Notamment dans le cadre d’une election qui pourra se faire par internet!

  • Patrice Odo

    Une preuve qu’il est important de continuer à présenter et soutenir le programme de Frédéric Lefebvre . Le seul capable de battre Corinne Narassiguin. FL sera nous défendre contre la politique de FH. Ensemble choisissons la France.

  • marccormier

    French-Morning : quand l’homéopathie se substitue à la médecine.
    En publiant un sondage qui ne concerne que 0.8 à 0.9 % des Français
    présents en Amérique du Nord, le blog d’information French-Morning a
    remplacé la médecine – le processus électoral – par une dose
    homéopathique dont la valeur scientifique et mathématique est quasi
    nulle. S’agit-il d’une analyse par téléphone ou par courrier électronique
    ? Si l’en en croit French Morning, il y a eu ‘sélection aléatoire pour
    l’envoi des invitations” – donc un envoi par courrier électronique.
    Sachant à quel point le courrier électronique est peu fiable dans son
    ensemble et de surcroît peu représentatif de l’électorat, je me permets
    d’émettre de très sérieux doutes sur la validité de cette étude. French
    Morning a-t-il accès à l’ensemble de la liste électorale consulaire en
    Amérique du Nord où ont-ils tout simplement utilisé leur base de données
    de courrier pour la diffusion de leur “Newsletter”? Autant de questions qui restent pour l’instant sans réponse à la veille de l’ouverture du vote électronique.
     

  • Jeff

    @Anna en fait, les candidats ont TOUS accès aux listes consulaires…
    mais seulement à partir du dépot officiel de candidature (cad depuis la
    semaine du 7 au 11 Mai)… avant cette date, seuls les élus en place
    (donc les partis ou élus de l’AFE) ont ce privilège, d’ou le handicap
    des candidats réellement indépendants.

  • kwade9

    Allez Corinne !!!!

  • Christophe Schuhmann

    Tres etonnant l’analyse faire par French Morning de ce sondage. Faire 19% des voix pour Frederic Lefebvre alors qu’il y a un eparpillement incroyable des candidats a droite est un tres bon score et il va s’ameliorer au fur et a mesure de la campagne. La socialiste ne fait que  35% et ne peut guere esperer un report de voix d’autres candidats, donc elle a tres peu de chances de passer. Notez que les candidats a droite dans leurs meetings respectifs on tous confirmes qu’ils appeleraient a voter pour celui arriver en second a droite. 

  • David M

    Ce sondage est intéressant car il constitue une grande première, et on aimerait en savoir un peu plus sur la méthodologie et les “redressements”, vu que les hypothèses utilisées sont très différentes de celles pour un sondage métropolitain – du moins, espérons-le. 
    Entre autres éléments de contexte, rappelons que CSA est généralement parmi les instituts qui surestiment la gauche. 
    Une question de pure forme : cet usage de la LEC est-il autorisé ?

  • LesJeunesDeNYavecEmile

    A noter que Servan Schreiber est celui qui arrive en tete en terme d’opinions positives parmi ceux qui le connaissent a droite 🙂 Go Emile Go!

  • c est une usine a gaz leur système de vote par internet. Ca bugge et pas possible de voter ni sur iPAd, ni sur PC

    Bref je ne pourrai pas voter aux Legislatives. Bonne chance aux candidats!

  • Guillaume de Dalmas

    la majorité des Français expatries qui le sont parce qu’ils ont fuis le socialisme maintenant voteraient socialistes?   Incroyable!  les Français expatries sont ils donc aussi économiquement inculques que ceux de l’hexagone?  la bêtise est elle une particularité Française plutôt que socialiste?  Beaucoup de questions intéressantes alors que j’attends dans la file devant le ‘Shredder” de passeport français.

  • Pingback: La saison des ralliements ouverte à droite()

  • Pingback: Vote par Internet : y’a comme un bug()

  • Pingback: Législative: l’heure du choix a sonné()

  • Pingback: A droite, les tourments de l’union()

Article précédentEn “post-doc”, je suis bloqué aux Etats-Unis
Article suivantVos questions aux candidats