Sacrée rentrée pour le gouvernement Ayrault

Jean-Marc Ayrault à La RochelleJean-Marc Ayrault à La Rochelle ©AFP - Pierre Andrieu

Les journaux américains font une fois de plus la part belle aux actions du gouvernement Ayrault. Entre adoption du mariage gay, accueil des roms, et réconciliation franco-allemande, le changement, c’est vraiment maintenant ?

Après les promesses de campagne de François Hollande, voici venue l’heure des résultats. Aussi le Wall Street Journal a-t-il tenu à commenter en détails l’annonce du Premier ministre français sur le mariage homosexuel, à La Rochelle samedi dernier. Durant son discours à l’Université d’été du Parti Socialiste, Jean-Marc Ayrault a confirmé la prochaine adoption d’une loi autorisant le mariage gay en France. La loi, « qui mettrait la France sur la même ligne que d’autres pays européens » pourrait entrer en vigueur dès l’année prochaine. Si le quotidien estime que le débat pourrait être « agité au sein du Parlement français« , il rappelle aussi que « le Parti Socialiste de Hollande contrôle les deux chambres du Parlement, ce qui facilitera l’adoption de la loi« .  Le Huffington Post, lui, est moins catégorique, et anticipe déjà « une forte résistance dans ce pays traditionnellement catholique« . Réponse en octobre, lorsque la loi sera soumise au vote des parlementaires français.

Le retour du couple franco-allemand

En matière de politique économique européenne en tout cas, la tendance est au consensus. Bloomberg BusinessWeek parle d’un « retour de démonstration d’unité entre les deux plus grosses économies de la région pour régler la crise de la zone euro« .  Le ministre des Finances français Pierre Moscovici et son homologue allemand Wolfgang Schaüble se sont retrouvés hier à Berlin. Ils y ont discuté de la création d’un groupe de travail pour régler les problèmes fiscaux et économiques de l’Europe. Un « revirement dans les relations franco-allemandes« , souligne le journal, « après que Hollande ait mené en juin sa révolte contre la doctrine pro-austerité de la chancellière Angela Merkel« . Le magazine explique que ces « signes de rapprochements » sont notamment visibles à travers la vision consensuelle qu’ont les deux pays de la situation en Grèce. « Hollande et Merkel se sont mis d’accord pour soutenir le gouvernement grec pendant qu’il s’efforce de remanier son économie« , rappelle Bloomberg BusinessWeek. Le couple franco-allemand attend à présent les recommandations de la troïka (Banque Centrale Européenne, Commission européenne, Fonds Monétaire International) avant de décider d’un éventuel allègement des conditions de redressement économique imposées à la Grèce.

Commentaires