Le conseil du New York Times aux jeunes Français: « Partez ! »

little boy with a suitcase standing in the retro train

(Revue de presse). La France ne fait plus rêver … C’est le point de vue de Felix Marquardt qui signe cette semaine une tribune explosive dans le New York Times. Son titre : « Le meilleur espoir pour la jeunesse française? Partir« .

Selon le communicant américain, la France doit faire face à une nouvelle réalité à laquelle elle n’était pas préparée : elle est passée de terre d’immigration rêvée à un pays qui fait fuir ses jeunes. « Les Français ne sont pas habitués à l’idée que leur pays, comme beaucoup d’autres en Europe, pourrait être un pays d’émigration – qu’on pourrait finalement vouloir le quitter« , écrit-il.

Face au taux de chômage et aux perspectives d’embauches moroses, les jeunes Français, bien que diplômés de grandes écoles, désespèrent de trouver du travail en France. Le journaliste souligne le fossé qui sépare François Hollande et Angela Merkel dans les réponses apportées à cette situation : celle du président français est « au mieux flasque, au pire, un déni de la réalité » alors que la chancelière allemande pousse la jeunesse européenne à aller chercher du travail à l’étranger.

Selon lui, la France doit en finir avec son auto-centrisme et s’adapter à un monde en pleine évolution : «  Les réponses apportées en France aux spectaculaires changements culturels et économiques qui secouent actuellement le monde sont bornées et hors de propos, symptômes d’une bulle intellectuelle dans laquelle le pays est enfermé depuis trop longtemps. » Le contact de la jeunesse française avec d’autres cultures ne pourrait que faire du bien à notre vieux pays.

Commentaires

  • citoyenencolère

    Bande de bougre crétin…arrêtez de jeter de l’huile sur le feu…il est fort probable en effet qu’Hollande ne soit pas réélu, mais celle qui risque fort de prendre sa place n’aura guère à cœur d’ouvrir la « bulle intellectuelle dans laquelle le pays est enfermé depuis trop longtemps »…bien au contraire, elle aura plutôt à loisir de tout fermer, l’économie autant que les accords de marché, les consciences autant que le Multi-culturalisme, la liberté autant que les frontières ! Et si les américains se pliaient davantage aux règles du marché mondial, on en serait peut-être pas là !!! C’est facile de donner des leçons de moral aux autres, mais commencez déjà par vous occuper de vos fesses, vous avez de quoi faire en la matière !!! Remarque quand l’Europe sera redevenue fasciste…parce que c’est quand même doucement mais gentiment vers ça qu’on va, vous pourrez remettre votre casquette tant appréciée de sauveur du monde et vos bottes de créancier près à faire fortune sur le bon dos de la démocratie !!!! Alors non franchement gardez vos conseils de bas étages ! D’autant que l’Europe et donc la France ne ce sont pas mis seuls dans cette situation, mais tant que cela aidait vos affaires, vous n’en aviez que faire !! Faut-il rappeler que la crise économique qui a tout fait péter venait de chez vous ??!! Enfin bref…vous avez raison sur un point…fuyons tant qu’il est encore temps, car dans quatre ans on ne sait pas à quelle sauce on sera mangé !!!! Fuir oui mais où ? Certainement pas aux états-unis car il y a bien longtemps que l’oncle Sam ne fait plus autant rêver qu’avant !

    • unFRenCalifornie

      citoyenencolère

      Je trouve cette reaction completement hors contexte. (1) Traiter les gens de cretins n’apporte rien a l’information ni une opinion construite. (2) Menacer la France de virer fasciste est un bon vieux drapeau qu’on agite depuis si longtemps. Tout le monde s’accorde a dire que la montee des extremes est un vote protestataire. Et il faut bien garder a l’esprit que les deux extremes c’est du pareil au meme, -la boucle est bouclee-.Oui les deux extremes sont certainement aussi dangereux l’un que l’autre, le racisme est le meme : l’un etant raciste envers le porte
      monnaie, l’autre envers la couleur de peu…

      Aucun parti ne propose des idees qui portent des solutions viables (disons que certaines sont moins pire que d’autres), et pour le peu de solutions viables qui sont apportees a chaque fois une minorite fait blocage et se plante dans la rue, bloque les usines, bloque les transports et empeche les autres de travailler, saccage les commerces, les entrprises ou les batiments publics. Il faut remarquer que tout ca c’est notre argent a chacun : des impots qu’on paie sans cesse… toujours plus… encore et encore…
      Aucun parti ne propose de solution, mais dans la situation ou on est mieux vaut faire quelque chose agir bouger que passer son temps a faire des choses inutiles. Autant le mariage pour tous est une idee interessante, ca concerne … une fractiion infime des problemes des francais. Nos gouvernant actuels sont incapables de fournir des reponses et de prendre des decisions qui s’imposent. Au pire si sa cote d’impopularite etait due a des decisons fortes soit, mais Hollandouile brille par son indecision, et son incapacite a trouver des solutions. Il met mem l’Europe en danger en brouillant les cartes d’une Europe qui jusqu’a l’annee derniere prenait un direction forte…. bref quand au fait que la crise vient des US, oui c’est vrai, mais ici les gens meme s’il prennent un coup, ils reagissent, il s’activent, ils travaillent et redressent la pente. Notre reactivite est molle, encore plus molle avec des dirigeants incompetants… Et il faut tirer les lecons de nos erreurs : sans cesse accumler du deficit (tous les bords politiques inclus) n’a fait que creer une bulle qui nous pendait sous le nez. D’autres pays d’Europe s’en sont encore plus gaves et nous avons fait l’erreur des les integrer dans la monnaie unique. Et maintenant on reproche aux Allemands qui eux se sont serres la ceinture apres avoir fait les mesures qui s’ imposaient de maintenant Nous sortir de notre m… non c’est immoral…

      • bacha

        je suis citoyen français de métropole (un petit coucou au passage), et je suis au regret de vous dire que non le vote à l’endroit des extrêmes surtout l’extrême droite, n’est plus un vote contestataire mais bien un vote d’adhésion et je le constate au quotidien en discutant avec des jeunes de mon âge (22 ans en Ecole de commerce) ou même des personnes rencontrées dans la rues. Ces personnes ne cachent plus qu’elles votent Marine Le Pen par choix. D’ailleurs cessons de réduire leurs votes à une simple protestation: de la même manière que je vote F.Bayrou par adhésion d’idées, elles votent M. Le Pen par adhésion d’idées également. Ceci étant dit, je veux revenir sur plusieurs points que vous avez abordé. Le premier sur les similitudes entre les 2 extrêmes. Non l’extrême droite ne vaut pas l’extrême gauche, les racismes auxquels vous faites allusion sont différents:être contre la présence d’étranger qui apportent leurs cultures mais aussi leurs participations aux cotisations retraites et à la vie économique française ce n’est pas la même chose que le racisme contre les riches. Racisme qui n’existe pas car M.Mélenchon souhaite une plus juste répartition des richesses par le biais d’une plus grande participation aux impôts. Un piqure de rappel sur une proposition de Marine Le Pen: un étranger vivant en France et participant à la vie économique de ce pays par son travail, par sa consommation ou par ses cotisations pourrait se voir exclure de ce pays s’il perd son travail et s’il n’en retrouve pas un dans les 6 mois qui suivent.Voilà son beau programme. Ensuite j’aimerais revenir sur l’incapacité de Hollande, son indécision. J’ai moi même voté pour F.Hollande au 2nd tour. Étant fils d’immigré, petit fils de personnes décorés de la légion d’honneur, je n’ai que peu goûté le discours extrême de l’ancien président M.Sarkozy. Si la population française semble agacé par son manque d’initiative, c’est dû à une différence de style avec l’ancien président. Si l’un était excité, lançait des chantiers tous azimuts, l’autre prends le temps de la consultation (cf accord compétitivité-emploi), impose le temps politique sur le temps économique (c’est-à-dire qu’il ne se laisse pas dicter ses décisions par une élite économique). Enfin sur ces minorités de blocages dont vous parlez, pour vivre en France actuellement, je peux vous assurer que les dernières grandes manifestations sont celles des anti mariages gay. Les autres manifestations, celles des ouvriers par exemple se font à un niveau local. Et je vous pose la question suivante: s’il on vous laisse le choix entre perdre votre emploi dans la région où vous résidez et accepter un emploi dans un pays d’Europe de l’Est, dans lequel vous n’avez aucune attache, pour un salaire de misère (qui sera certes bien plus élevé que le SMIC en vigueur dans le pays en question) et qu’en sus vous avez 50 ans passés, aucune qualification autre que la maîtrise de votre travail acquises pendant les 30-35 années précédentes, accepteriez vous de travailler dans ces conditions? Non je ne le pense pas. Je vous demande simplement de réaliser que derrières ces manifestations il se cache souvent des vies entières passées à travailler dans des conditions exécrables au service d’une entreprise qui peut vous virer du jour au lendemain. Enfin sur la question allemande, croyez vous sincèrement qu’accepter de cumuler 2-3 voire 4 emplois pour simplement subvenir à ses besoins, est la réponse à une sortie de crise. Si la crise de la dette atteint son paroxysme à l’heure actuelle c’est peut-être dû au régime économique libéral dans lequel on vit. Quand on prête de l’argent à une banque en difficulté, que celle-ci le prête à un taux d’intérêt supérieur et réalise donc un bénéfice dessus, comment vivez vous le fait que cette banque vienne ensuite donner des leçons de bonne conduite, de gestion à un pays. Quand une agence de notation attribuait la note maximale à un produit financier toxique et qu’elle vient ensuite vous dire « vous filez un mauvais coton », comment voulez vous qu’elle soit prise au sérieux? L’accumulation des déficits vient directement de la politique de libéralisation décidée à partir des années 1970-1980. Je n’espère plus qu’une chose maintenant c’est que le président Hollande refuse tout accord de libre-échange avec les Américains. Car la volonté des Américains est d’imposer leur politique injuste. Accepter cet accord, c’est s’asseoir sur notre modèle social celui pour lequel beaucoup de français se sont battus. Ce modèle social qui vous a permis de vous former en attendant votre émigration en Californie.

        En attendant votre retour en France quand la retraite aura sonné et que vous préférez profiter de la Sécurité Social et autres avantages que l’on ne retrouve pas aux EU, je vous souhaite beaucoup de bonheur.
        Cordialement

    • bob

      vous vivez dans le passe en france ! La peur au ventre dans un immobilisme coupable. Prenez vous a vous meme car vous etes tous responsable de ce marigot monarcho republicain qui condamne la france a +/- long term.

      Ouvrez le fenetres…l’air vous fera du bien.

  • Guillaume

    On ne travaille pas beaucoup en France mais si Les États Unis nous menacent parce qu’on décore Edward Snowden, le livre de Mormon va bruler et on va bosser dans l’armement.

  • xav

    7ème République!