Quatre amis traversent les Etats-Unis contre la maladie de Charcot

panamericanCrédit: The Panamerica

« 16 000 km, 33 états, 4 amis et une voiture… pour une cause ». Un slogan que Gary Galerne, Trent Olsen, Matt Kaplan et Rob Robol comptent bien concrétiser le 27 juillet prochain: les quatre amis californiens qui se sont connus au lycée, s’apprêtent à se lancer dans un road trip à travers les Etats-Unis en mémoire du père de Gary, Gilles, décédé de la maladie de Charcot, en novembre dernier.

Il y a deux mois, l’idée part d’un coup de gueule : Gary, jeune franco-américain de 28 ans, est furieux contre Porsche qui refuse de reprendre la voiture de son père, une Panamera que celui-ci a loué un an et demi avant que sa maladie ne soit diagnostiquée en mars 2012. «Leur manque d’humanité m’a mis en colère. J’ai décidé que, puisqu’il me restait jusqu’au mois de septembre pour rendre la voiture, il n’était pas question de la laisser au garage et de faire cadeau à Porsche des  10.000 derniers miles restants», raconte le jeune homme.

Lui vient alors l’idée d’un voyage caritatif à travers les Etats-Unis avec ses amis, dont les fonds iront à la lutte contre la maladie de Charcot. En quelques jours, Trent créé un site et le projet est lancé“Au départ, nous nous étions fixés pour objectif: 1 dollar pour chaque mile parcouru. Mais notre projet a eu tellement de succès sur Internet que nous avons rapidement atteint cet objectif. Nous l’avons donc triplé et espérons atteindre les 30.000 dollars  à notre retour”, explique Trent.

Un Breton passionné de navigation et d’aventures

« Mon père, qui s’est installé avec ma mère à Los Angeles en 1977, est d’origine bretonne.  Il était passionné de navigation et de voyages. Ce road trip est donc une excellente façon de lui rendre hommage ». Les quatre amis partiront le 27 juillet du California Yacht Club de Marina del Rey que fréquentait son père et où il possédait un bateau. Direction la côte est, à Key West,  en Floride, un lieu symbolique, où Gilles rêvait d’effectuer une course en bateau.

«Nous avons prévu un itinéraire truffé de lieux atypiques et historiques » raconte Trent, 29 ans. Au programme : le Grand Canyon, l’Alamo et Austin au Texas, la Nouvelle Orléans, Key West en Floride, New York,  Boston, les chutes du Niagara, Detroit, Chicago, Mount Rushmore et ses célèbres sculptures de présidents américains gravés dans la roche, Grand Teton National Park, Yellowstone, Seattle et San Francisco, avant de redescendre  à L.A.

Au total, les amis effectueront près de 150 heures de route, en se relayant chacun au volant. «Nous aurons le wifi et une caméra dans la voiture. Nous informerons en temps réel nos lecteurs et donateurs de l’avancée de notre voyage ». Dans certaines villes, des actions sont prévues pour faire connaître leur cause et encourager les donations. Mais les quatre amis comptent essentiellement sur le crowdfunding sur Internet. Les fonds iront directement à l’Association ASL pour la lutte contre la maladie de Lou Gehrig, appelée en France maladie de Charcot.

« C’est une maladie neurodégénérative terrible, difficile à vivre pour le malade et son entourage” explique Gary. “De plus, l’équipement et les soins coûtent très cher: une machine conçue pour aider le malade à respirer vaut 21.000 dollars ! Ma famille a pu se la procurer mais de nombreuses familles n’en ont pas les moyens, alors qu’il s’agit de matériel vital».

 

Commentaires

  • François P.

    Pauv’ petit… Porsche refuse de reprendre sa Panamera! Problème de riche… de qui se moque-t-on, franchement?

    • Christine Galerne

      L’essentiel etant, bien entendu, les donations qui vont directement et entierement a l’organisation ALS Golden West Chapter pour la recherche et l’aide aux familles affectees.

    • Briatte laure

      Il en aurait fait autant avec une 2CV……. j’espere que vous n’aurez jamais a traverser la même épreuve que lui et si tel était le cas que personne n’aurait pour vous la bassesse dont vous faites preuvre.

    • Guy Lever

      Bien vu François. J’ai failli penser que ces jeunes faisaient une bonne chose en essayant d’élever la connaissance du publique pour une maladie dévastatrice et en amasser des fonds à la recherche d’une cure. Mais maintenant que je sais que l’un de leurs pères (maintenant décédé grace à la maladie de Charcot) avait une voiture de luxe (ce qui signifie, bien sur, qu’ils sont tous riches) leurs efforts devraient être moqués en publique. Merci François pour avoir bien expliquer ça à tout le monde.

      J’ai perdu quelqu’un très proche de moi à cette maladie horrible et je pense que ce qu’ils font est vraiment excellent. Mais naturellement, toi François, tu sais mieux que tout le monde.

    • Nadine Destouches

      Tout petit Francois P… Les pauvres auraient donc le monopole du coeur..et de l’engagement caritatif !!! Il faut revenir en France … vous etes dans le ton ambiant.

      • Martine Bracq

        Gilles est la deuxième personne chère à mon cœur partie de cette maladie qui ne se soigne toujours pas…

        Gary, ce que vous faites est bien, et tant pis pour ce qu’en pense François P un peu étriqué sans doute vu ses commentaires au premier degré.

  • Lindsey

    Allons-y Rob et Trent!!