Pas vu dans le New Yorker

Il a fait des études sérieuses – Sciences Po, Berkeley et Columbia -; avait un métier sérieux -aux Nations Unies. Mais il aime se marrer, et si possible le crayon à la main. Emmanuel Letouzé, Manu de son nom d’artiste, fait des dessins humoristiques qui croquent la vie new-yorkaise, celle des Nations Unies ou encore la scène politique française sur le site d’information Rue 89. Et c’est comme ça que lui est venue une idée fixe: publier un dessin -pour commencer- dans le New Yorker, la bible du dessin d’humour.

Il y a quelques semaines il a donc pris son carton à dessin et son courage sous le bras et est allé voir Bob Mankoff, le rédacteur en chef “dessins” du prestigieux hebdomadaire. “J’étais déjà très surpris qu’il accepte de me recevoir“, dit-il. Dans le monde des dessinateurs de presse, Mankoff a le job de rêve: après avoir dessiné régulièrement pour le New Yorker pendant vingt ans, il est aujourd’hui celui qui sélectionne, chaque semaine, les dessins envoyés au directeur de l’hebdo, David Remnick, qui, lui, en retiendra une dizaine pour publication. Chaque semaine, quelque 1.000 vignettes arrivent sur son bureau, la moitié provenant de dessinateurs qui ont déjà publié dans le New Yorker. Mankoff lui-même a envoyé dix dessins chaque semaine pendant deux ans avant de commencer à publier. Depuis, 200 de ses planches sont parues dans l’hebdo. Bref, en ce jour de janvier, Manu est devant le Saint-Pierre du paradis des dessinateurs. Verdict: “Vos dessins sont bien, mais trop “européens” pour nous”. “Par là, il voulait dire que mes personnages sont trop caricaturaux, avec des visages tordus, des pieds bizarres, etc…”

Mais Manu est sorti du bureau avec des encouragements: il pouvait continuer à soumettre ses dessins lui a dit Mankoff, en essayant “d’américaniser son style“. Notre dessinateur est donc reparti à sa planche, décidé à envoyer chaque semaine dix dessins jusqu’à ce que la porte s’ouvre enfin. Voir les dessins de Manu sur la page 2.

[nggallery id=24]

Voir le site de Manu ici

Commentaires