Les violons de la collection Lam au Met

HoldingViolinCrédit : metmuseum.org

L’entrepreneur chinois Sau-Wing Lam (1923-1988) était féru d’anciens instruments. Né en à Shanghai, il s’installe à New York en 1948 et devient président de la Dah Chong Hong Trading Company, une grande entreprise d’import-export. Ce passionné de violon se met ensuite à collectionner des instruments à cordes italiens.

Aujourd’hui, sa collection d’instruments issus de la famille des violons est l’une des plus importantes d’instruments à cordes italiens jamais réunies par un particulier. A l’occasion du 275ème anniversaire de la mort du célèbre luthier italien Antonio Stradivari (1644-1737), ou « Stradivarius », le Metropolitan Museum of Art (Met) montre l’ensemble de la précieuse collection Sau-Wing Lam, du 18 décembre au 30 juin 2013. Parmi les instruments – neufs violons et un alto seront exposés – se trouvent des pièces rares, comme le violon baltique de Guiseppe Guarneri “del Gesù” (1698-1744) et deux violons de Stradivari. Vingt-cinq ans après la mort de Sau-Wing Lam, sa collection est montrée pour la première fois aux États-Unis.

Et les amateurs d’instruments et de musique classique ne pourront pas seulement voir ces trésors au Met, mais aussi découvrir leurs sons magiques. Dans une série de quatre concerts instrumentaux, les membres du Salomé Chamber Orchestra et des violonistes invités tels que Daniel Hope, Karen Gomyo, Philippe Quint et Chee Yun joueront sur les instruments de la collection.

Commentaires