Les parents français indétrônables, Dujardin trébuche

L’actualité politique française fait encore couler de l’encre aux Etats-Unis cette semaine. Les déclarations du ministre Claude Guéant, qui a affirmé que «les civilisations ne se val[aient] pas toutes», n’ont pas échappé à la presse américaine. Ni la tempête qui en a résulté à l’Assemblée: le gouvernement et les députés UMP ont quitté l’Assemblée après que le député socialiste Serge Letchimy a rapproché ces propos du nazisme, rapporte l’Associated Press. La petite ville d’Abbeville dans le nord de la France est elle aussi sous les feux de la rampe. Le correspondant du New York Times est allé constater l’engouement pour la candidate du Front National Marine Le Pen dans cette ville minée par le chômage et la désindustrialisation.

Mais le sujet qui est sur toutes les pages est beaucoup plus léger : la sortie du livre Bringing Up Bébé, dans lequel la journaliste américaine Pamela Druckeman fait l’éloge des parents français en matière d’éducation (lire notre critique ici). La France, « terre d’implants mammaires défectueux et de laisser-faire parental », est une « obsession » en ce moment aux Etats-Unis, souligne le Daily Beast. Les Américains, a peine remis «du choc de 2005, lorsqu’ils ont découvert pourquoi les Françaises ne grossissent pas» ont accueilli à New York l’été dernier «Ladurée, la pâtisserie colportant des millions de calories des macarons français» mais aussi, le mois dernier, «la légendaire boite de nuit parisienne Le Baron, qui est tellement exclusive que nul n’y entre ». Et pour couronner le tout, «Hollywood ne trouve même pas suffisamment de trophées à The Artist». «Sur les questions de savoir vivre, les Français ne déçoivent pas», souligne un article du Wall Street Journal. Nous aurions selon lui «une manière distincte» de manger, s’habiller et d’aimer. «Peut- être que tout débute dans l’enfance ». Ha ! Le voilà le secret.

Mais ne nous emballons pas: tous ne s’accordent pas sur le modèle français. « Les Français n’ont-ils pas commencé à donner du vin à leur enfant à un âge précoce ? Cela pourrait expliquer la fainéantise des enfants. Ca et leur enseigner l’art de se rendre…»,  affirme un internaute dans un commentaire laissé sur le site du Daily Beast. Les Français, fainéants ? Really ? Quel préjugé.

Autre lubie de presse : Jean Dujardin. Loué la semaine dernière pour son charme, il se retrouve aujourd’hui au milieu d’une polémique. C’est l’affiche suggestive de «Infidèles», film prévu pour le 29 février, qui est à l’origine de la controverse. « Je rentre en réunion » – le mensonge surplombe l’affiche, qui donne à voir un Jean Dujardin au milieu d’une paire de jambes qui se termine par des escarpins vernis. « La plupart du public français n’a pas été choqué », note le New York Times. Le Hollywood Reporter rappelle lui que ce contretemps intervient « au moment même où le jury doit faire son choix pour les Oscars». «Chaque étape est importante», souligne-t-il. « A chaque étape, un possible faux-pas peut coûter l’Oscar ». Eh oui, les Américains ne plaisantent pas avec le sexisme, même avec Jean Dujardin.

 

Commentaires

  • Clairecontact

    Vous devriez regarder les affiches de la campagne publicitaire des salles de gym Equinox, la cela ne dérange personne qu’une paire de jambes sorte d’un coffre de voiture ou autres photos ultra sexistes…