Les nus de Degas exposés à Boston

On vous dit Edgar Degas, vous pensez danseuses et tutus ? Après une visite au Museum of Fine arts de Boston, vous ne pourrez occulter l’importance du nu dans l’oeuvre du peintre français. 160 peintures dédiées au nu féminin sont exposées, en collaboration avec le Musée d’Orsay qui a prêté un tiers des toiles et qui accueillera l’exposition à partir de mars 2012.

Cette vaste rétrospective dédiée au peintre impressionniste est considérée comme l’une des collections de nus les plus incroyables de l’histoire de l’art occidental. Pour le peintre, c’est aussi une première : personne n’avait jusque là centré une exposition sur la nudité féminine qui est pourtant un thème central chez Degas, de ses premiers travaux en 1850 à ses dernières sculptures, lorsqu’il était presque aveugle.

L’exposition est découpée en six sections, qui suivent chronologiquement le travail de l’artiste et racontent comment il a exploité toute la gamme d’expressions du corps humain dans ses dessins, sa peinture, ses pastels et ses sculptures. Le musée retrace les débuts de l’artiste parisien, quand il peignait des images de bordels pour se consacrer ensuite à des scènes de vie ordinaire, comme les femmes prenant leur bain. « Aimait-il les femmes ? », se demandent souvent des critiques d’art devant ces images si réalistes, parfois crues, du corps féminin. « Sa relation aux femmes est difficile à définir », explique le biographe Roy McMullen au Boston Globe. Il avait en tout cas une immense curiosité qui l’a poussé des années durant à s’immiscer dans leur intimité.

« Jusqu’à présent, le nu avait toujours été représenté dans des poses qui supposent un public. Mais mes femmes sont des gens simples. Je les montre sans coquetterie, à l’état de bêtes qui se nettoient », déclarait Edgar Degas. Misogynie pour certains, souci du réalisme pour d’autres. Rendez-vous à Boston pour vous faire votre opinion.

Informations pratiques :

Degas and the Nude – du 9 octobre au 5 février 2012 au Museum of Fine arts de Boston. Visiter le site ici pour infos et directions. Lire ici la présentation du Musée d’Orsay ici

 

Commentaires