La mimolette française est « dégoûtante » selon les Etats-Unis

IMG_1293

« Dégoûtant » (« Filthy« ). Tel est le motif indiqué par la Food and Drug Administration (FDA) pour expliquer le refus d’importation sur le sol américain de la mimolette française.

Trois mois après l’instauration d’un « blocus » de ce fromage en douane, l’agence américaine précise, pour chaque lot (voir un exemple ici), que les mimolettes violent le code douanier, car elles « contiennent une substance dégoûtante, putride ou décomposée ». Une allusion à la croute de la mimolette, dont la constitution résulte de l’action d’acariens, pulvérisés à la surface pour aérer la pâte. La mention concerne tous les exportateurs de mimolette (Isigny Sainte-Mère, Prolaidis, la Société Fromagère de Bouvron, les Fromages du Moulin, César Losfeld…).

Isigny, le principal exportateur aux Etats-Unis, affirme de son côté que ses 1500 kilos bloqués à la douane seront finalement détruits. « Nous venons de prendre cette décision. Nous pensions jusqu’ici les rapatrier, mais cela coute trop cher, et c’est trop compliqué », regrette Benoit de Vitton, responsable d’Isigny USA, présent depuis 20 ans sur le marché américain. Depuis trois mois et malgré la mobilisation consécutive à cette nouvelle, cette entreprise basée en Normandie a cessé de fournir les fromageries du pays. « La situation est toujours bloquée. Nous devenons de plus en plus défaitistes », soupire Benoit de Vitton.

Isigny sera tout de même présent au Fancy Food Show, un salon organisé à New York du 30 juin au 2 juillet. Une manifestation qui doit recevoir la visite opportune de Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l’Agroalimentaire, en déplacement aux Etats-Unis.

Commentaires

  • Cat

    It’s really a travesty that the FDA seems to be so small minded that they feel the need to pick on a delectable cheese like mimolette. Maybe they just want us all to eat Kraft Singles. Shame on the FDA.

    • bob

      bravo Cat ; Merci .
      bob

  • kwade9

    Pour défendre la mimolette, je descend dans la rue !